Le SiteLe Site  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Vanyda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
#segadora
5ème officier
5ème officier


Masculin Nombre de messages : 748
Age : 23
Localisation : in my mind
Date d'inscription : 31/05/2009

MessageSujet: Vanyda    Mer 16 Nov 2011 - 1:05

J'fais un topic un peu géneral mais en fait c'est moi qui cherche des infos.

Vanyda c'est une mangaka française (j'ai vu des gens dire qu'on dit pas mangaka pour un auteur français, bah m'en fous) et si je me base sur Wiki elle a sorti 3 séries d'albums, à chaque fois des trilogies: L'année du dragon (pas lu), L'immeuble d'en face (pas lu mais j'ai commandé le tome 1 pour noël) et Celle que...(lu le premier tome: Celle que je ne suis pas).

C'est de ce dernier que je vais vous parler, au départ j'étais pas convaincu, la pochette reflète pas vraiment le contenu du bouquin j'trouve, voici les couvertures des 3 tomes:



V'la, ça fait assez bouquin pour collégienne à mon goût, alors qu'en verité ça peut interesser un public beaucoup plus large, pas seulement des ados.
C'est centré sur la vie plutot banale d'une collégienne et son groupe de copines (quoi comment ça un truc pour nana? Mais non, bon sang! Allez y aussi les mecs ça peut vous plaire, sans déconner) avec un style qui ressemble vachement à celui de Kiriko Nananan, donc un très beau travail sur les décors urbains, le tramage, la mise en scène, un dessin hyper fluide et épuré (on parle d'utilisation du vide, la. Eh, les fans de Kubo, ramenez vous!) bien plus classe que ce que laisse voir la pochette.

Ca signifie aussi très peu d'édulcoration, de stylisation des personnages et de l'environnement. Vous savez ce truc tellement agaçant dans les shonen/shojoh, ces personnages tout formatés, cette putain d'idéalisation de la jeunesse, des années lycée, des histoires d'amour....
J'étais sceptique au tout début mais en fait non, y'en a quasiment pas.
C'est le réalisme qui prime, pour les attitudes, les dialogues, les relations entre les perso ça sonne juste. Du coup tout le monde peut s'identifier aux persos, filles ou pas. On se marre, on angoisse, on se fout de la gueule des autres avec elles, sans problème. Pas de tabou sur les moqueries et ce caractère sadique et cynique qu'on connait tous (on a tous connu), typique de cette âge la, j'ai pas mal apprécié.
Ca parle aussi fumette, alcool et baise, evidemment (sinon ça serait pas du tout réaliste) sans en faire des tonnes, l'histoire d'amour entre l'héroine et chais-plus-qui est pas fantasmée à ras-bord, ça sonne juste, quoi.
Les moments d'intimité; c'est à dire les moments d'interrogation, de reflexion, ou tout simplement de silence (je parle pas de baise, bordel); moments très stylisés ou le vide joue un grand rôle sont bien travaillés, on retrouve la classe et la précision du style KN, c'est bô.

Pas révolutionnaire comme manga mais finement observé et touchant de sincérité, ça manquait d'avoir un manga façon Kiriko Nananan qui brosse un portrait crédible de la jeunesse pour la France, bah ça y est. Je peux vivre ma vie en étant satisfait et rassuré, cool

J'le conseille à tout le monde et n'importe qui, je pense pas que le fait que c'est centré sur les djeuns limite l'intérêt pour les autres, y'a le portrait de la mère qui est bien foutu aussi (quasiment les mêmes rémpliques que ma môman, mot pour mot)

Si vous avez lu ce manga ou d'autre de la même auteur, hésitez pas à en parler, je veux bien vos avis ou des infos sur les autres bouquins .


Et un smiley kdo en fin de post: Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
#segadora
5ème officier
5ème officier


Masculin Nombre de messages : 748
Age : 23
Localisation : in my mind
Date d'inscription : 31/05/2009

MessageSujet: Re: Vanyda    Mar 27 Déc 2011 - 15:50

Double post pour parler de l'Immeuble d'en face, que j'ai recu à noel (pour une fois que ça sert à quelque chose ce truc).



Peu à dire à part que c'est très bien, grande maturité niveau scenar' et dessin (à noter qu'elle avait seulement 20 piges à l'époque, c'est assez impressionant). Comme d'hab une couverture que je trouve pas tip top, il semble que graphiquement ça passe beaucoup mieux sans couleur, bizarrement.

Ca parle de la vie ordinaire en appart' par le biais de persos ordinaires: c'est centré sur trois groupes, un couple d'une vingtaine d'année, un autre de 40/50 balais et une mère et son gosse qui sont voisins.

On retrouve les mêmes qualités que j'ai décrit precedemment c'est à dire des persos très attachants par leur réalisme, un humour efficace et un traitement intimiste, identification facile. Le fait que ça s'adresse à une tranche d'âge large devrait convaincre les djeuns comme les adultes (j'avais déja dit à propos du précedent bouquin que ça s'adressait à toutes catégories de lecteurs même si c'est fixé sur des collégiennes, donc la y'a plus aucune raison de faire un bloquage).

V'la j'ai pas trop d'inspiration mais son boulot à l'air d'être homogène en terme de qualité (j'ai aussi lu le tome 2 de Celle que..., Celle que je voudrais être) je pense que l'auteur mérite d'être connu.


Vous voulez un autre smiley cadeau? C'est gratos albino

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Vanyda
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'immeuble d'en face - Tome 3 [Vanyda]
» L'immeuble d'en face - Tome 1 [Vanyda]
» "Celle que je ne suis pas" de Vanyda
» L'immeuble d'en face - Tome 2 [Vanyda]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Bankai-Team [ScanTrad Bleach] :: Manga :: Autres mangas!-
Sauter vers: