Le SiteLe Site  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Cesare

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capelle
Shinigami
Shinigami


Masculin Nombre de messages : 406
Age : 32
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Cesare   Mar 23 Avr 2013 - 23:19

Cesare

Cesare il creatore che ha distrutto
CESARE Hakai no Sōzōsha (破壊の創造者)




  • Seinen de Fuyumi Soryo (Mars, ES - Eternal Sabbath ...), prépublié dans Morning (Billy Bat, Vagabond, les Gouttes de Dieu …).
  • Compte aujourd’hui 9 tomes au Japon chez Kodansha, et édité par Ki-oon chez nous.
  • L’édition française compte 2 tomes sortis cette année, le 21 mars. Le 3ème tome est prévu pour le 07 mai et le 4ème pour le 04 juillet, à 7.90€.

  • Synopsis (Ki-oon)

    Naïf et studieux, Angelo Da Canossa n’est guère armé pour la vie d’étudiant à l’université de Pise, lieu d’intrigues et de tensions dans l’Italie de la Renaissance. Son innocence résistera-t-elle à sa rencontre avec Cesare Borgia, rejeton d’une famille à la réputation sulfureuse, dont le père est sur le point d’accéder au Saint-Siège ?

    Rivalités entre les différentes factions de l’université, machinations politiques et luttes fratricides, Angelo va partager les années de formation d’un jeune homme en passe de devenir l’un des personnages les plus fascinants de l’Histoire. À ses côtés, il croisera le chemin de certains de ses contemporains les plus célèbres, de Christophe Colomb à Machiavel en passant par Léonard de Vinci…

    Fuyumi Soryo lève le voile sur le destin hors du commun de l’énigmatique Cesare Borgia dans un manga d’une richesse historique rare, tout simplement passionnant.

  • Avis

    On va faire simple : superbe !

    Une fois n’est pas coutume, un manga historique. Voici donc l’histoire de Cesare Borgia au sein de la Renaissance italienne, à travers le regard d’Angelo Da Canossa, jeune étudiant maladroit et naïf donc attachant, entrant à l’Université de Pise.

    Les Borgia, fameuse famille espagnole qui influença l’Italie des 15 et 16ème siècles, qui donnèrent le pape Alexandre VI. Ceux – là même que l’on retrouve dans le roman d’Alexandre Dumas, dans la série de Canal+ ou dans Assassin’s Creed II.

    Pour cette œuvre, Soryo s’est associée à Motoaki Hara, spécialiste de la littérature et de l’histoire italiennes (Monsieur a étudié à l’Université de Venise), le but étant de retranscrire fidèlement l’histoire de Cesare.

    Et le pari est parti pour être réussi au vu de ce premier tome. La présence d’Hara nous assure de la vérité historique de cette période de l’Histoire. Et le dessin est tout simplement sublime.

    Notamment les planches d’ensemble de Pise, des bâtiments ou des intérieurs, qui atteignent un niveau de détails impressionnant, et les personnages s’insèrent dans l’histoire les uns après les autres sans temps mort ni ralentissement. Et vu le nombre de personnages rien que dans c e premier tome, ce n’était pas gagné d’avance.

    S’il devait y avoir un défaut, ce serait la complexité de la situation politique et l’aspect relationnel entre les différentes factions qui « gouvernent » la ville : l’Archevêché de Pise, qui abrite Cesare, donc les Borgia, les Médicis, dont font partie les Florentins donc Angelo, et l’ordre Dominicain, la faction (très) religieuse de Pise. Toutes ces factions sont plus ou moins rivales entre elles, sur fond de succession papale et de domination politique de la ville, et du coup, on s'en doute, de l’Italie.

    Un peu à la Game of Thrones sur cet aspect politique, la guerre en moins (pour l'instant).

    Et au milieu de tout ça, on retrouve Angelo et Cesare.

    Cela dit, cette complexité relève plus de l’Histoire en elle – même que du scénario du duo Soryo – Hara, mais j’ai eu besoin de faire un petit tour par quelques sites Internet pour bien saisir l’ensemble.

    Et on nous annonce des rencontres avec De Vinci, Colomb, et d’autres figures historiques, certainement Alexandre VI, Sforza, Louis XII …

    Finalement, une œuvre originale, tant sur le fond que sur la forme, qui offre dès que le premier tome des gages de qualité, sur le scénario comme sur le dessin, et qui s’annonce magnifique.

  • Couvertures des tomes

    1 à 4 en version FR, 5 à 9 en version originale (attention, les couvertures japonaises sont fabuleuses)
    Spoiler:
     

  • Liens

    Fiche Ki-oon
    Présentation Ki-oon
    Preview Ki-oon
    Fiche MS
    Cesare Borgia sur Wikipédia
    Les Borgia sur Wikipédia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cesare
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Don Cesare di Bazan - 1942 - Riccardo Freda
» Cesare Battisti - Buena onda
» Cesare Pavese
» Cesare de Fuyumi Soryo
» Cesare

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Bankai-Team [ScanTrad Bleach] :: Manga :: Autres mangas!-
Sauter vers: