Le SiteLe Site  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 De la différence entre cohérence et le genre shonen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Adementia
Capitaine
Capitaine
avatar

Masculin Nombre de messages : 2726
Age : 30
Localisation : Finis Terra
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: De la différence entre cohérence et le genre shonen   Jeu 9 Jan 2014 - 2:40

Je pensais à une nouvelle incohérence en écrivant sur un des autres topics. Nous savons que sa majesté est super forte et qu'avec le bankai de Yamamoto elle devient quasiment intuable mais il y a un point qui me trotte dans la tête et dont je n'arrive pas à me défaire.

Qu'est ce qui peut bien faire qu'un quincy peut capturer une partie de l'âme d'un shinigami (son bankai) mais qu'il est impossible de l'utiliser en même temps que sa vollstanding ?

Etant donné que le bankai est volé par un médaillon ce n'est pas le quincy qui absorbe le bankai en question, donc a priori pas de risque d'hybridation contre nature shinigami quincy qui empêcherait un tel emploi. En plus As Nodt était prêt d'arracher le bankai de Renji en plus de celui de Byakuya, il l'aurait mis dans un 2e médaillon ou pas ? Si oui les médaillons devraient pouvoir être partagés voire même employés en même temps, sinon un médaillon peut alors combiner 2 bankai ? (ça pourrait peut être servir à quelque chose à NSJT pour appuyer son idée que Shunsui aurait 2 bankai...)

Oh c'est fou comme ça me prend la tête je crois qu'il faut que j'aille dormir parce que sinon je vais exploser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NELL-sama je t'aime
Spammeur en chef
Spammeur en chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 5778
Age : 31
Localisation : si je vous dit choucroute, cigogne, cathédrale et équipe de foot pourave, vous me répondez...
Date d'inscription : 15/10/2008

MessageSujet: Re: De la différence entre cohérence et le genre shonen   Jeu 9 Jan 2014 - 2:56

Citation :
En plus As Nodt était prêt d'arracher le bankai de Renji en plus de celui de Byakuya, il l'aurait mis dans un 2e médaillon ou pas ?

De mémoire, ce n'est pas ça; As Noob ce moque de MdR en lui disant que plutôt que dégommer Renji par derrière, il aurait mieux fait de lui carote le Bankai... Jen'ai pas souvenir que As Noob veuille lui même prélever ce bankai... Mais je peux fort bien me fourvoyer^^
Citation :

Qu'est ce qui peut bien faire qu'un quincy peut capturer une partie de l'âme d'un shinigami (son bankai) mais qu'il est impossible de l'utiliser en même temps que sa vollstanding ?

Pour moi, faut pas chercher midi à 14 heure ici; il s'agit simplement d'une astuce (très) grossière de Kubo pour faire style; ok, vous avez réussit à récupérer vos Bankai... Mais ça nous arrange bien parce que comme ça on va pouvoir sortir nos VS... Bref, pour faire un bon vieux as I planned des familles...

Mais ça soulève un autre problème:

Citation :
Nous savons que sa majesté est super forte et qu'avec le bankai de Yamamoto elle devient quasiment intuable

Tout le monde est enclin à penser que JB est invincible grace au Bankai de Yama... Sauf que si l'utilisation du Bankai interdit le VS, ça reviendrait à supposer le Bankai de Yama supérieur à la VS de JB... Ce qui à mon sens me parrait très douteux, tant du point vue interne (supériorité de JB sur Yama) que du point de vue externe (faire de l'arme ultime du grand méchant ultime un truc inférieur à un pouvoir recyclé et non personnalisé?... )

Citation :

, donc a priori pas de risque d'hybridation contre nature shinigami quincy qui empêcherait un tel emploi.

Le principe de la pillule de bob-man contredit un peu ça non?... Bon d't'façon les natures dans Bleach  Rolling Eyes 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VoodooChild
Capitaine
Capitaine
avatar

Masculin Nombre de messages : 2545
Age : 23
Localisation : Cimetière des animaux tropicaux de Vancouver
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: De la différence entre cohérence et le genre shonen   Jeu 9 Jan 2014 - 3:05

Citation :
[Et je miserai sur le rejeton Unohana + Yamamoto (si les âmes lamdas auraient pu procréer). :lol1:!
Le débat est trop long pour mon cerveau de jeune n00b, mais j'ai lu ça... Les âmes non-nobles ne peuvent pas procréer, vraiment ?  oh!  Je savais pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashrack
3ème officier
3ème officier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1220
Age : 37
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: De la différence entre cohérence et le genre shonen   Jeu 9 Jan 2014 - 21:28

NELL-sama je t'aime a écrit:
Citation :

Qu'est ce qui peut bien faire qu'un quincy peut capturer une partie de l'âme d'un shinigami (son bankai) mais qu'il est impossible de l'utiliser en même temps que sa vollstanding ?

Pour moi, faut pas chercher midi à 14 heure ici; il s'agit simplement d'une astuce (très) grossière de Kubo pour faire style; ok, vous avez réussit à récupérer vos Bankai... Mais ça nous arrange bien parce que comme ça on va pouvoir sortir nos VS... Bref, pour faire un bon vieux as I planned des familles...

C'est en partie vrai.

Le médaillon sert également à contrôler la Vollstandig. Rappelez-vous le lezt still qui entraine la perte des pouvoirs du fait d'un trop grand afflux d'énergie spirituelle. Eh bien je crois comprendre que le médaillon sert a stocker ce trop plein d'énergie afin d'éviter la perte de pouvoirs. Et apparemment, ces médaillons peuvent stocker une quantité phénoménale d'énergie spirituelle.

Du coup, s'il y a un bankai qui est stocké dans le médaillon, ils ne peuvent pas activer leur Vollstandig. Un peu comme une mémoire d'ordinateur qu'il faudrait vider avant de pouvoir remettre d'autres données.

Le seul qui pouvait faire les deux était Opie: il n'utilisait pas le médaillon pour activer sa VS mais plutôt son gant. C'est d'ailleurs pour cela qu'il essayait de voler le bankai d'Ichigo tout en étant en Vollstandig.

Ce qui veut dire qu'en ayant deux médaillons, ils pourraient théoriquement utiliser bankai et VS.
Du coup, si JB a deux médaillons, il pourra utiliser VS et bankai de Yama-jii.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adementia
Capitaine
Capitaine
avatar

Masculin Nombre de messages : 2726
Age : 30
Localisation : Finis Terra
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: De la différence entre cohérence et le genre shonen   Ven 10 Jan 2014 - 1:19

Je suis pas sûr de bien te suivre Ashrack, tu dis que le médaillon sert de catalyseur pour la VS et que c'est pour cette raison qu'elle ne peut pas être sortie si le médaillon est déjà utilisé pour contrôler un bankai ?

Si tu as raison alors c'est une énorme faille dans le système de défense quincy car il suffit de détruire ce médaillon pour rendre la VS totalement instable à l'instar de la leitz still.

Le truc c'est que ne suis pas certain que Kubo exploite cette faille pourtant à portée de main des shinigami ce qui peut créer une nouvelle incohérence. La raison c'est que si il fait ça il devra aussi expliquer les autres pouvoirs du médaillon et notamment comment il peut bien dérober le bankai d'un shinigami, pourtant fragment de l'âme de shinigami sans même voler le shikai.

La solution à ce problème en plus est très simple, il suffit de posséder plusieurs médaillons et c'est bon tu peux utiliser N bankais en même temps + vollstanding. Ce qui me dérangerait alors c'est que le médaillon pourrait totalement absorber un bankai pour l'asservir mais la VS elle ne serait pas emmagasinée dans le médaillon, il servirait juste de catalyseur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashrack
3ème officier
3ème officier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1220
Age : 37
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: De la différence entre cohérence et le genre shonen   Ven 10 Jan 2014 - 1:36

Pas vraiment de catalyseur, mais de "buffer".
Cela permet de stocker l'énorme afflux d'énergie en trop lié à la VS, afin de la contrôler.

C'est simple, vu que le médaillon permet de stocker de l'énergie spirituelle en très grande quantité, le quincy peut amener l'ensemble des particules spirituelles que compose un bankai et le piéger/stocker dans le médaillon.

Et vu qu'un bankai libère énormément d'énergie spirituelle, le médaillon ne peut plus stocker autant d'énergie que lorsqu'il est vide, ce qui rend la Vollstandig impossible à moins de cramer ses pouvoirs.

Citation :
sans même voler le shikai.

On peut supposer que les particules spirituelles qui composent le shikai et le bankai ne sont pas les mêmes.
Ainsi, le shinigami peut toujours accéder à son shikai malgré que son bankai soit piégé dans un médaillon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adementia
Capitaine
Capitaine
avatar

Masculin Nombre de messages : 2726
Age : 30
Localisation : Finis Terra
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: De la différence entre cohérence et le genre shonen   Ven 10 Jan 2014 - 15:26

Ashrack a écrit:
On peut supposer que les particules spirituelles qui composent le shikai et le bankai ne sont pas les mêmes.

Tu avoueras quand même que c'est contre intuitif étant donné que l'on parle d'un seul zanpakutoh, en théorie donc une seule âme qui prend sa forme complète en bankai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashrack
3ème officier
3ème officier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1220
Age : 37
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: De la différence entre cohérence et le genre shonen   Ven 10 Jan 2014 - 15:51

On est d'accord. Je n'aime pas non plus cette solution, mais c'est la seule que j'ai trouvé qui peut se tenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adementia
Capitaine
Capitaine
avatar

Masculin Nombre de messages : 2726
Age : 30
Localisation : Finis Terra
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: De la différence entre cohérence et le genre shonen   Mar 25 Fév 2014 - 22:58

Petite réflexion pour faire passer le temps avant l'arrivée du prochain chapitre : est-ce qu'il est possible que Kubo préfère faire intervenir Byakuya dans le combat de sa soeur malgré son nouveau bankai ?

En lisant les derniers posts dans la section release d'Heraklion et beaucoup d'autres en général, j'ai l'impression qu'il va presque de soit dans Bleach et dans les shonen en général de sacrifier la mise en scène et la cohérence (souvent autour de la légitimité d'un perso) pour des minutes de combat.

En outre je suis choqué par 2 exemples très parlants :
_Dans le cas d'Heraklion et c'est quelque chose dont j'ai très peur tellement Kubo est une machine à troll, il envisage sans aucun souci le fait que Byakuya doive intervenir dans le combat contre As Nodt malgré la révélation de don Bankai. Il y a 2 semaines c'était pareil malgré la puissance du shikai supposée alors de Rukia. Etrangement la cohérence autour des PU et de l'impact du personnage n'a aucune espèce d'importance en comparaison de 2 minutes de combat et du style "je me la raconte"...

_Dans un cas plus général j'ai été particulièrement étonné du pronostiques de beaucoup de gens sur ce forum qui voyait venir la défaite des SR malgré le fait qu'il n'aient pas montré réellement l'étendue de leur dangerosité et encore moins leur légitimité dans cette guerre.

Le pire c'est que paradoxalement les gens ont souvent raison dans leur pronostique : actuellement les méchants tombent comme des mouches les uns après les autres alors qu'ils ne sont déjà pas très nombreux et malgré le 0 absolu que je pensais...absolu, As Nodt a survécu à ma grande surprise. Cela va t-il autant de soit de dissocier cohérence et genre shonen ou c'est juste pour Bleach ?

En fait je n'arrive décemment pas à comprendre ce point de vue tellement j'attache de l'importance à la cohérence. Est-ce que je suis le seul que ça choque ou quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zhatan
5ème officier
5ème officier
avatar

Nombre de messages : 628
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: De la différence entre cohérence et le genre shonen   Mer 26 Fév 2014 - 12:57

Je ne vois pas vraiment en quoi il est incohérent de ne pas mourir à cause du zéro absolu. Ce qu'on peut reprocher à Kubo c'est l'effet pétard mouillé, mais on peut pas lui reprocher d'importer vaguement de la physique dans son manga : zéro absolu ça claque, ça fait très très froid et ça fait mieux que 1° Kelvin tout de même. C'est chiant parce que le shikai aurait pu être absolu, il aurait eu suffisamment de contrainte comme ça, mais bon... on va dire que c'est la VS qui a sauvé As Nodt, comme la VS a sauvé le robot et Cang Du.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adementia
Capitaine
Capitaine
avatar

Masculin Nombre de messages : 2726
Age : 30
Localisation : Finis Terra
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: De la différence entre cohérence et le genre shonen   Mer 26 Fév 2014 - 19:25

Zhatan a écrit:
Je ne vois pas vraiment en quoi il est incohérent de ne pas mourir à cause du zéro absolu.

Dans la mesure où cette température est ultime et que scientifiquement elle implique l'absence totale de mouvement même atomique ou nucléaire, il parait sensé d'espérer que la vie ne peut pas se maintenir à ce stade... Cet argument vaut bien sur ce qu'il vaut dans un shonen mais dans les autres mangas comme Samurai Deeper Kyo c'est pas une technique de merdeux si tu vois ce que je veux dire...


Zhatan a écrit:
zéro absolu ça claque, ça fait très très froid et ça fait mieux que 1° Kelvin

Je suis d'accord sur la forme, mais sur le fond Kubo aurait pu nous impressionner en nous sortant juste -200°C et ça aurait pu avoir un impact tout aussi conséquent. Mais là Kubo n'explique pas ce shikai, on ne sait pas à quel point As Nodt était gelé, visiblement moins qu'avec le bankai puisque c'est exactement le même pouvoir de froid, mais à une température pareil il doit pas être si simple d'en sortir sans séquelles. En fait c'est surtout ça qui me perturbait : Rukia accumule les contraintes pour au final pas grand chose alors qu'As Nodt lui ne fait que subir une attaque de froid dont il se sort aisément malgré la Température absolue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MisakiMei
Humain
Humain
avatar

Féminin Nombre de messages : 197
Age : 23
Localisation : À bord de l'Arcadia
Date d'inscription : 21/02/2014

MessageSujet: Re: De la différence entre cohérence et le genre shonen   Jeu 27 Fév 2014 - 0:33

Adementia a écrit:
Dans la mesure où cette température est ultime et que scientifiquement elle implique l'absence totale de mouvement même atomique ou nucléaire, il parait sensé d'espérer que la vie ne peut pas se maintenir à ce stade...

Et bien du point de vue de la physique quantique, les particules même en dessous du zéro absolu conserve une énergie qui est, certes, infime. De toute façon le Vanden Reich est issue de la soul society qui est faite de particules spirituelles dont nous ignorons les propriétés physique...

Adementia a écrit:
Mais là Kubo n'explique pas ce shikai, on ne sait pas à quel point As Nodt était gelé, visiblement moins qu'avec le bankai puisque c'est exactement le même pouvoir de froid, mais à une température pareil il doit pas être si simple d'en sortir sans séquelles.

Je ne voit pas bien ce que bankai à fait de plus que le shikai. Peut-être est-il descendu plus bas que le zéro absolu ? Mais de ce cas As Nodt n'aurait pas été gelé mais cuit ! Mr.Red
Le bankai a peut-être augmenté le temps passé au zéro absolu, enfin aucune explication ne semble satisfaisante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gifsgifseverywhere.tumblr.com/
Adementia
Capitaine
Capitaine
avatar

Masculin Nombre de messages : 2726
Age : 30
Localisation : Finis Terra
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: De la différence entre cohérence et le genre shonen   Jeu 27 Fév 2014 - 0:52

MisakiMei a écrit:
Et bien du point de vue de la physique quantique, les particules même en dessous du zéro absolu conserve une énergie qui est, certes, infime. De toute façon le Vanden Reich est issue de la soul society qui est faite de particules spirituelles dont nous ignorons les propriétés physique...

Je suis ravi de te l'entendre dire puisque fut un temps qui n'est pas si loin que ça je me suis tu à le répéter. Cependant malgré la physique Bleachienne très dure à suivre, Kubo parle bien d'eau gelé, de sang gelé, de cellules et même de molécules gelées. Or je ne suis pas certain qu'il ait échappé à Kubo que le gel du sang implique la formation de glace, donc de solide et sûrement pour lui la perte de mouvement de ces tissus (les solides sont réputés très peu fluides  :oups:! ).


MisakiMei a écrit:
Je ne voit pas bien ce que bankai à fait de plus que le shikai. Peut-être est-il descendu plus bas que le zéro absolu ? Mais de ce cas As Nodt n'aurait pas été gelé mais cuit !

En même temps As Nodt est un peu parti en se désintégrant, tout est possible à ce stade j'ai envie de dire  :lol1:! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
n@rn@r
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Masculin Nombre de messages : 2367
Age : 27
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: De la différence entre cohérence et le genre shonen   Jeu 27 Fév 2014 - 1:04

honnêtement Adementia^^. Pour le commun des mortels la notion de limite elle même qui est étrange, regarde le problème d'Achille et la tortue, Aujourd'hui c'est un problème relativement simple, on trouve la limite et hop c'est là qu'Achille Attrape la tortue, c'est même posé au lycée ce problème, mais sans la notion de limite, ce problème devient extrêmement compliqué, ça a d'ailleur était un très grand problème des mathématiques.... Pendant très longtemps. Pourquoi carla notion de limite est contre intuitive, car à notre échelle on a globalement aucune limite, on peut toujours ajouté un ou raccourcir une distance, on sait en science qu'en réalité il y a plein de limite et de constante partout dans l'univers, la vitesse de la lumière, la longueur de planck, le zéro absolu, c'est contre intuitif car on se dit oui mais si je vais à la vitesse de la lumière et que j'accélère?

Bref au final d'un point de vue instinctif ces limites ne sont que les limites de nos capacité actuelle c'est pour ça qu'en général, ça passe très bien quand on brise ces limites dans un récit que ce soit le 0 absolu dans bleach, la vitesse lumière dans star wars Ect.... Car de toute manière les gens ne comprenne souvent pas pourquoi ce sont des limites et même s'ils les accepte en temps que tel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zhatan
5ème officier
5ème officier
avatar

Nombre de messages : 628
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: De la différence entre cohérence et le genre shonen   Jeu 27 Fév 2014 - 1:19

Et puis un récit fantastique (mais toute histoire à mon avis) ne peut pas se permettre de prendre en compte systématiquement les limites réelles. Sinon il ne peut pas être fantastique. Ce qui pourrait être embêtant c'est que pour zéro absolu, on s'attendrait à une technique absolue : qui tue si elle te touche. Maintenant je crois que Kubo a choisi - 273,15... bon...

Citation :
Or je ne suis pas certain qu'il ait échappé à Kubo que le gel du sang implique la formation de glace, donc de solide et sûrement pour lui la perte de mouvement de ces tissus (les solides sont réputés très peu fluides :oups:! ).
Si ça t'embête vraiment, tu n'as qu'à considérer que le sang fait de particules spirituelles se comporte comme un superfluide à partir d'une certaine température. Mais seulement pour Rukia.
En fait on s'en fout, il n'y a pas besoin de raison pour savoir pourquoi Rukia peut bouger : c'est son pouvoir, point.

Quant au shikai dont on se libère : j'ai l'impression qu'en filigrane, la VS autorise une sorte de "résurrection", il est dit implicitement que Iron et K auraient dû mourir et qu'ils n'ont été sauvé que par la VS. C'est comme ça que je vois la survie de As Noob.

Citation :

Je suis d'accord sur la forme, mais sur le fond Kubo aurait pu nous impressionner en nous sortant juste -200°C et ça aurait pu avoir un impact tout aussi conséquent.
Bah non parce que justement il y a un côté absolu là. Et ce qui est gênant c'est que ce côté absolu soit immédiatement rabaissé par l'adversaire de Rukia. C'est pour ça que je préfère considérer qu'il serait mort sans la VS. (Au passage, les gens ont l'air de pouvoir penser, même si leur corps est gelé dans Bleach, ce qui suffit peut-être pour activer la VS).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NELL-sama je t'aime
Spammeur en chef
Spammeur en chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 5778
Age : 31
Localisation : si je vous dit choucroute, cigogne, cathédrale et équipe de foot pourave, vous me répondez...
Date d'inscription : 15/10/2008

MessageSujet: Re: De la différence entre cohérence et le genre shonen   Jeu 27 Fév 2014 - 1:20

Je suis d'accords et pas d'accords NARNAR;

Je comprends ce que tu veux dire par "limite contre-intuitive", n'empêche que dans le cas du Zéro absolu de Rukia, ça s'applique mal pour moi;

Le zéro absolu, déjà, il y a le nom: "absolue". A partir de là, puisqu'on parle d'intuitive et pas de science rigoureuse, rien que ce nom implique intuitivement un truc "ultime". On peut à la limite aller encore plus loin (c'est courant dans le Nekketsu d'aller "vers l'infinie et au dela" ), mais pas de manière aussi rapide/expéditive/normative que l'a fait Kubo...

Ensuite, le zéro absolue, contrairement à la vitesse de la lumière, ne représente pas une simple valeur quantitative (la vitesse du truc le plus rapide qu'on connaisse), mais bien une valeur qualitative; c'est la température qui représente l'arrêt de tout mouvement atomique.
La limite est ici intuitivement facile à comprendre (bien plus que ce qu'il y a au dela; les température inférieurs au zéro absolue, j'ai du mal à les comprendre et comme le fait remarquer Alexandre Astier, "personne ne comprend vraiment la physique quantique"  :oups:! ): au dessus il y a mouvement, ici, il y a immobilité totale et parfaite...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zhatan
5ème officier
5ème officier
avatar

Nombre de messages : 628
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: De la différence entre cohérence et le genre shonen   Jeu 27 Fév 2014 - 1:34

Bah je suis d'accord avec toi pour "absolu" (mais c'est pas présenté comme ça, cependant : c'est présenté -273,15, ce qui peut signifier très très très froid mais pas absolu dans le manga et simplement Kubo s'en est tenu là pour ne pas aller au-delà des lois qu'il connaît) mais ça a pas l'air d'impliquer l'immobilité absolue puisque déjà Rukia peut bouger (nonobstant les problématiques de je meurs quand je suis trop froid).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
n@rn@r
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Masculin Nombre de messages : 2367
Age : 27
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: De la différence entre cohérence et le genre shonen   Jeu 27 Fév 2014 - 1:39

Oui je suis d'accord Nell-sma je t'aime, m'enfin c'est quoi le rapport entre la vitesse des atomes et la température? je veux dire la plupart des gens ne savent pas que la température n'est qu'un moyen de quantifié l'énergie! Après oui si on a fait un peu d'étude scientifique lainergie (lol) cinétique en général on connait... M'enfin voilà pour la plupart des gens le froid et le chaud c'est juste une histoire de sensation.

Sinon je vais revenir sur ça
Nell-sama a écrit:
(c'est courant dans le Nekketsu d'aller "vers l'infinie et au dela" ), mais pas de manière aussi rapide/expéditive/normative que l'a fait Kubo..

MOOOOUUUAI!!! Akira il s'est entrainer pour la détruire cette règle il l'a fait en plus d'un pet le coup du à en faite le zero absolu ben il l'est pas? Seyar quand ses point de pégase ils dépasse le mur de la lumière il y a eu du build up avant? Prince of tennis quand il s'envole et dépasse la vitesse de la lumière il y a eu du build up avant?

Je dois avouer que voire les limites de la physique volé en éclat dans les mangas, ça me fait ni chaud ni froid maintenant^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adementia
Capitaine
Capitaine
avatar

Masculin Nombre de messages : 2726
Age : 30
Localisation : Finis Terra
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: De la différence entre cohérence et le genre shonen   Jeu 27 Fév 2014 - 1:47

n@rn@r a écrit:
Pourquoi carla notion de limite est contre intuitive, car à notre échelle on a globalement aucune limite, on peut toujours ajouté un ou raccourcir une distance, on sait en science qu'en réalité il y a plein de limite et de constante partout dans l'univers, la vitesse de la lumière, la longueur de planck, le zéro absolu, c'est contre intuitif car on se dit oui mais si je vais à la vitesse de la lumière et que j'accélère?

Je suis pas sûr que ce soit si contre intuitif que ça. Pour la limite supérieure de la vitesse je le conçois mais pour la limite inférieure ça ne l'est pas : tu ne peux pas être plus lent que quelqu'un d'immobile. Pour le reste je suis d'accord mais c'est parce qu'on regarde les choses d'un angle un peu trop matheux, si on se contente des faits : Rukia peut être elle même blessée à cause de ses techniques alors pourquoi As Noob ne l'est il pas ? ça c'est contre intuitif !


Zhatan a écrit:
Si ça t'embête vraiment, tu n'as qu'à considérer que le sang fait de particules spirituelles se comporte comme un superfluide à partir d'une certaine température. Mais seulement pour Rukia.
En fait on s'en fout, il n'y a pas besoin de raison pour savoir pourquoi Rukia peut bouger : c'est son pouvoir, point.

Pour ça je suis d'accord de ne pas chipoter même si ça pose la question de quid de la peur d'As Nodt qui entrerait dans son corps ? En fait c'est pas vraiment le cas de Rukia qui me pose problème, au contraire ce sont ses contraintes : elle prétend "se tuer" elle même, prétend avoir de gros risques à l'utilisation (risques avérés par les faits qui suivent), donc on se rend compte que c'est bien dangereux mais limite j'ai l'impression que c'est plus dangereux pour elle que pour As Noob, c'est pas paradoxal ça ?  :think:! 


Zhatan a écrit:
Quant au shikai dont on se libère : j'ai l'impression qu'en filigrane, la VS autorise une sorte de "résurrection", il est dit implicitement que Iron et K auraient dû mourir et qu'ils n'ont été sauvé que par la VS. C'est comme ça que je vois la survie de As Noob.

C'est une idée qui me plaît beaucoup puisqu'elle se débarrasse du problème, ce qui me gêne c'est que c'est pas Kubo qui le dise : on est obligé de tout deviner nous mêmes et je trouve ça un peu agaçant des fois.  :ouf:! 

Edit : grillé par Nell  :mmmhh:! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NELL-sama je t'aime
Spammeur en chef
Spammeur en chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 5778
Age : 31
Localisation : si je vous dit choucroute, cigogne, cathédrale et équipe de foot pourave, vous me répondez...
Date d'inscription : 15/10/2008

MessageSujet: Re: De la différence entre cohérence et le genre shonen   Jeu 27 Fév 2014 - 1:57

Citation :
je veux dire la plupart des gens ne savent pas que la température n'est qu'un moyen de quantifié l'énergie! Après oui si on a fait un peu d'étude scientifique lainergie (lol) cinétique en général on connait... M'enfin voilà pour la plupart des gens le froid et le chaud c'est juste une histoire de sensation.

Mouais... Moi par exemple (c'est encore l'exemple que je maitrise le mieux^^) je suis pas du tout scientifique... Pourtant, je sais quand même ça. A ce niveau, c'est simplement de la culture, pas du scientifique/pas scientifique. De plus, l'analogie mouvement/chaleur se comprend très bien intuitivement rien que par les réaction de frottement et la sensation de "bouger quand on se les pelle"...

Citation :
MOOOOUUUAI!!! Akira il s'est entrainer pour la détruire cette règle il l'a fait en plus d'un pet le coup du à en faite le zero absolu ben il l'est pas?

D'abords, le délire d'Akira est au moins aussi portnawak que celui de Rukia (et je l'ai relevé plusieurs fois déjà y a pas longtemps^^) et le seul point qui fait que ça passe mieux, c'est qu'il sort cette technique au beau milieu d'un combat acharné et pas dans un délire de no-match Kuboïque.
Ensuite, il y a une certaine mise scène autour de ce dépassement (genre on sent qu'on atteint quelque chose) alors que là, y a un 0 absolu, qui marche pas, ensuite Bankai! et d'un coup ça marche... On sait même pas si Rukia est allé plus loin en fait; on sais juste que As Noob a plus morflé mais sans vraiment d'explication...

Citation :
Seyar quand ses point de pégase ils dépasse le mur de la lumière il y a eu du build up avant?

Là encore, tu prêche un convaincu dans le désert si j'ose dire^^
Je me tue à dire que si il y a bien un animé (je ne jugerait pas le manga SS que je connais pas du tout) qui est plus du grand portnawak au niveau de la cohérence que Bleach, c'est bien SS (pour moi, SS est même l'exemple ultime, le Godwin point, le "zéro absolu"^^)

Citation :
Prince of tennis quand il s'envole et dépasse la vitesse de la lumière il y a eu du build up avant?

Euh... Ce serait pas l'espèce de.... machin que le Joueur du Grenier a moqué dans ses emissions :shoked:! ?... Si c'est le cas, le simple fait d'avoir visionné et de faire allusion à une abomination pareille fait que je ne devrais même plus t'adresser la parole  :baby:!

EDIT ZATHAN:


Citation :
(mais c'est pas présenté comme ça, cependant : c'est présenté -273,15, ce qui peut signifier très très très froid mais pas absolu dans le manga et simplement Kubo s'en est tenu là pour ne pas aller au-delà des lois qu'il connaît)


Ah? Il me semble que dans la trad que j'ai lut, le terme Zéro absolu était présent, mais je peux me tromper...

Citation :
mais ça a pas l'air d'impliquer l'immobilité absolue puisque déjà Rukia peut bouger

Citation :
En fait on s'en fout, il n'y a pas besoin de raison pour savoir pourquoi Rukia peut bouger : c'est son pouvoir, point.

T'as répondu toi même à ta remarque ici  :groark:! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
n@rn@r
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Masculin Nombre de messages : 2367
Age : 27
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: De la différence entre cohérence et le genre shonen   Jeu 27 Fév 2014 - 2:12

Maaaiieeeuuuh!!!!.... Arrête Prince of Tennis c'est vachement fendart comme Manga, pour moi c'est comme Inazuma Eleven dans le délire.

Après je pense qu'il faut voir qui est visé par le manga, soyons honnête bleach ça vise plus les ado/jeune adulte que les adultes (même si perso j'adorerais avoir un remake seinen de bleach ça serait super fendart. Tous sont pas caler en culture scientifique^^.

Bref à ce niveau là! Je pense qu'on a plus ou moins fait le tour de la question.

Pour Adementia
Je vois ce qui te gêne, mais si ça te perturbe vraiment tu as qu'a te dire qu'en réalité As Nodt n'était pas au 0absolu, (après tout rukia ne fait descendre que sa température, pas de raison que lui soit gelé à ce niveau là)

Ps: J'ai oublié de le dire, mais vous m'avez convaincu que toutes les limites ne sont pas aussi difficile a accepté que ce que j'ai dis dans mon premier poste^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adementia
Capitaine
Capitaine
avatar

Masculin Nombre de messages : 2726
Age : 30
Localisation : Finis Terra
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: De la différence entre cohérence et le genre shonen   Dim 9 Mar 2014 - 23:41

n@rn@r a écrit:
Après je pense qu'il faut voir qui est visé par le manga, soyons honnête bleach ça vise plus les ado/jeune adulte que les adultes (même si perso j'adorerais avoir un remake seinen de bleach ça serait super fendart. Tous sont pas caler en culture scientifique^^.

Bah en même temps quel est le but premier d'un shonen, ou même d'un manga en général ? Même si certains ont une portée philosophique assumée je pense pouvoir dire sans trop me tromper que le plus important c'est le plaisir de lire. Or le plaisir de voir des poses badass, des personnages charismatiques et des One Shot ça passe un moment mais même pour des adolescents pré-pubères je doute que ça suffise. En général ce que les ados attendent d'un shonen pour moi c'est de l'action, des combats et du rêve. Au début de Bleach on avait les 3 : l'action et les combats étaient réunis dans le scénario et le rêve passait par la découverte des pouvoirs de chaque camp et en particulier shinigami.

Actuellement Kubo a extrêmement de mal dans tous ces domaines, l'action elle est là mais elle est décousue et sans véritable vision cohérente, les combats se résument à "je te rosse, tu me rosses" quand ce ne sont pas des OS. Il ne reste plus que le rêve et là c'est un peu le drame j'ai envie de dire : les quincy pour le moment c'est un peu comme les hollows qui étaient eux mêmes comme les shinigami, question originalité on a déjà vu mieux. Maintenant ce point faible peut également être un point fort pour justifier la similarité entre les âmes mais même le peu de différence qu'il y a n'est pas exploité : on ne voit que très peu de blut, de hirenkyaku, de kido quincy ou autres joyeusetés de ce genre.

Bref tout ça pour dire que l'argument "ouais mais c'est pour les djeuns" je le trouve un mauvais, ils sont quand même pas si attardés que ça...Qu'ils soient immatures à la limite mais on peut largement apprécier un bon scénario à quinze piges et regarder autre chose que des gars qui se la pètent.


n@rn@r a écrit:
Pour Adementia
Je vois ce qui te gêne, mais si ça te perturbe vraiment tu as qu'a te dire qu'en réalité As Nodt n'était pas au 0absolu, (après tout rukia ne fait descendre que sa température, pas de raison que lui soit gelé à ce niveau là)

C'est marrant que tu dises ça étant donné qu'on vient d'apprendre il y a quelques chapitres que le même zanpakutoh de Rukia qui semblait inefficace contre As Nodt l'a en fait totalement désintégré en un coup ! Comment t'expliques ça ?
Tu vas me dires : bah oui mais elle était en bankai quand elle a réalisé cet exploit et c'est vrai ! Mais en quoi le fait de passer en bankai rend d'un seul coup le froid plus efficace qu'avec le zero absolu ?

La seule chose qui me parle à la limite c'est la question de la pénétration du froid. Mais bon si le zéro absolu n'arrive pas à pénétrer son corps là qu'est ce qui changerait avec le bankai ? J'ai bien peur que ce soit encore une question de reiatsu au final : plus tu mets de l'énergie dans le pouvoir plus il est efficace (même si le pouvoir de base est naze), à côté tu peux avoir tout le contraire : un pouvoir a priori "absolu" mais qui sans reiatsu devient un bide total. Le pire c'est que je suis tellement persuadé de ce que je dis que la preuve va se présenter devant mes yeux : le SR V et "le plus pouvoir le plus cheat qu'on ait jamais vu" d'après NELL-sama je t'aime.
Si c'est pas malheureux ça ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De la différence entre cohérence et le genre shonen   

Revenir en haut Aller en bas
 
De la différence entre cohérence et le genre shonen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Toradora!
» Style et genre de manga
» [Mazetti, Katarina] Entre le chaperon rouge et le loup, c'est fini
» [Marsh, Willa] Meurtres entre soeurs
» [Shonen] Katekyo Hitman Reborn !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Bankai-Team [ScanTrad Bleach] :: Manga :: Bleach-
Sauter vers: