Le SiteLe Site  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Harry Potter : le sujet qui tue !

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Br@ndon
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Masculin Nombre de messages : 2058
Age : 27
Date d'inscription : 19/02/2010

MessageSujet: Re: Harry Potter : le sujet qui tue !   Mar 30 Aoû 2011 - 21:36

Ben non, la peine de mort est plus en vigueur en Angleterre, suffit d'imaginer que c'est la même chose chez les sorciers. Bien sûr, la plèbe l'aurait réclamée à corps et à cris, mais Harry, ses potes et la grandeur d'âme des gentils aurait suffi à l'éviter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lobo
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Masculin Nombre de messages : 1962
Age : 30
Date d'inscription : 14/09/2009

MessageSujet: Re: Harry Potter : le sujet qui tue !   Mar 30 Aoû 2011 - 21:44

Le baiser du détraqueur. Comme Barty Croupton Jr. On a bien insisté sur le fait que c'était pire que la mort. Et vu que Fudge l'a fait faire en douce, ça aurait très bien pu en être de même pour Voldemort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Br@ndon
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Masculin Nombre de messages : 2058
Age : 27
Date d'inscription : 19/02/2010

MessageSujet: Re: Harry Potter : le sujet qui tue !   Mar 30 Aoû 2011 - 21:51

Ben ouais, mais les détraqueurs ne sont plus censés être au service du Ministère. Bien sûr, y a toujours moyen qu'un groupe d'imbécile en ait capturé un en douce et le glisse toujours en douce dans la cellule de Voldy, mais c'est pas très Rowlinguien je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacrilej
4ème officier
4ème officier
avatar

Masculin Nombre de messages : 959
Age : 26
Localisation : Las Noches, troisième tour en partant de la droite
Date d'inscription : 22/05/2010

MessageSujet: Re: Harry Potter : le sujet qui tue !   Mar 30 Aoû 2011 - 22:07

J'suis pas sûr que même un Détraqueur aurait osé approcher Voldemort... Ce type est trop horrible pour être embrassé :groark:!.

Plus sérieusement : ok, Harry et Cie aurait peut-être - et j'insiste lourdement - voulu garder Voldemort en vie (et, très franchement, je suis plutôt convaincu du contraire) ; en contrepartie, je doute fortement que les professeurs de Poudlard, ainsi que les élèves blessés ou en deuil (Georges Weasley, par exemple) aient voulu le laisser en vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Br@ndon
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Masculin Nombre de messages : 2058
Age : 27
Date d'inscription : 19/02/2010

MessageSujet: Re: Harry Potter : le sujet qui tue !   Mar 30 Aoû 2011 - 22:26

Tu as bien peu de foi en la nature humaine. C'est mal.

Plus sérieusement, personne ne leur demande leur avis. De mon point de vue, si Voldy est capturé, la loi s'applique. Et si la peine de mort est abolie, elle l'est pour tout le monde, y a pas d'exception à faire (surtout que c'est pas comme s'il y avait un risque qu'il devienne un martyr ou un truc comme ça, pour le coup).
('Toute façon, si le but c'est de se venger, je pense que c'est pire d'être emprisonné à vie que de mourir, mais ça n'engage que moi.)

Bien sûr, Rowling aurait pu faire ce qu'elle voulait, si ça lui avait pris de montrer un héros qui réclame la peine de mort contre le méchant, et qui l'obtient, elle l'aurait parfaitement pu. Mais j'aurais trouvé ça extrêmement malsain ; et puis même, en fait ç'aurait été trop politiquement incorrect pour passer, je pense.

(Agence de débats sur du vide, bonjour Mr. Green )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'ombre blanche
Humain
Humain
avatar

Masculin Nombre de messages : 340
Age : 23
Localisation : ponyville
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: Harry Potter : le sujet qui tue !   Jeu 1 Sep 2011 - 22:10

oué, l'idée du procés me plaît, mais pareils cela ne marche pas puisqu'on parle du seigneurs des ténèbres là, il aurait sûrement trouvé un moyen pour s'échappé même avec son misérable 8em de vie qui lui restait.

comment ça vous m'accusé d'être un mangemort ?!? tout cela parce que je l'ais appelé "seigneurs des ténèbres", heu nan c'est pas vrai !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacrilej
4ème officier
4ème officier
avatar

Masculin Nombre de messages : 959
Age : 26
Localisation : Las Noches, troisième tour en partant de la droite
Date d'inscription : 22/05/2010

MessageSujet: Re: Harry Potter : le sujet qui tue !   Ven 2 Sep 2011 - 10:38

D'ailleurs, Br@ndon, je reviens un instant sur ce que tu disais à propos du diadème de Serdaigle. Perso, j'ai tendance à penser que, dans des moments de stress intense, le cerveau a la drôle d'habitude d'enregistrer un peu tout et n'importe quoi, même - et surtout - ce qui ne sert à rien. Et pour le coup, avec Malefoy découpé en tranches fines et Rogue déjà attablé pour bouffer du Harry cru, y avait de quoi être légèrement paniqué. Donc, ça ne me surprend pas vraiment qu'il ait retenu l'emplacement du diadème ^^.

(Bon, après, c'est dans le film que ça foire tout : faute d'être allé à la tour de Serdaigle, il ne sait pas à quoi ressemble ledit diadème. Ce qui ne l'empêche pas de le retrouver, enfermé dans une boîte, et ce en quinze secondes top chrono. Bref...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacrilej
4ème officier
4ème officier
avatar

Masculin Nombre de messages : 959
Age : 26
Localisation : Las Noches, troisième tour en partant de la droite
Date d'inscription : 22/05/2010

MessageSujet: Re: Harry Potter : le sujet qui tue !   Sam 8 Oct 2011 - 21:51

Bon, j'pense qu'à un mois d'intervalle, je ne serai pas accusé de double-post. Enfin, j'espère Mr. Green.

Bref, je vous retrouve ici pour une question stupide, que j'aurais pu poser dans le topic du même nom si elle ne concernait pas celui-ci.

C'est à propos de la Chambre des Secrets : on sait déjà que le Basilic se déplaçait dans les canalisations (encore que je trouve surprenant que les tuyaux soient d'une taille suffisante, étant conçus pour approvisionner trois cents personnes environ, mais passons), mais comment diable s'y prenait-il pour en sortir ? Plusieurs élèves, animaux et autres fantômes ont été attaqués, il semble donc assez logique de supposer que ledit Basilic a quitté ses tuyaux pour aller ramper dans le château. Seulement, je vois mal, d'une part, comme un serpent d'une telle taille aurait pu traverser Poudlard sans être vu, et d'autre part par où il aurait bien pu sortir. Z'allez pas me dire qu'il y a à chaque coin de mur un trou de deux mètres de diamètre, menant directement aux canalisations, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
n@rn@r
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Masculin Nombre de messages : 2497
Age : 28
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: Harry Potter : le sujet qui tue !   Dim 9 Oct 2011 - 1:11

Je pourrais sortir, c'est magique^^. Mais c'est pas mon style...

Donc commençons, les personnes attaquées ont toutes étés pétrifiées, si je me souviens bien, cela veut dire qu'elles ont croisé le regard du basilique, donc le Basilique n'a pas eu réellement besoin de sortir des canalisation, juste qu'il y est une grille ou les regards aient pu se croiser, bon après tu me dira que Nick quasi sans tête a été retrouvé dans les escaliers tournants. et qu'il n'est pas très logique que de tel grilles existe à cet endroit, je suis d'accord, mais j'ai pas mieux pour l'instant^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacrilej
4ème officier
4ème officier
avatar

Masculin Nombre de messages : 959
Age : 26
Localisation : Las Noches, troisième tour en partant de la droite
Date d'inscription : 22/05/2010

MessageSujet: Re: Harry Potter : le sujet qui tue !   Dim 9 Oct 2011 - 11:24

Ca reste une possibilité. Cela dit, pour Hermione qui a été attaquée, je crois, dans la bibliothèque, ça le fait moins. Sauf s'il y a, dans ladite bibli, une grande grille au milieu du mur qui permettrait à un serpent géant d'observer ses victimes Mr. Green...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsuki
Humain
Humain
avatar

Féminin Nombre de messages : 186
Age : 23
Localisation : Un coin sombre et machiavélique dans lequel je prépare un plan diabolique ! Mouahaha !
Date d'inscription : 30/12/2011

MessageSujet: Re: Harry Potter : le sujet qui tue !   Dim 1 Jan 2012 - 21:46

Je suis d'accord avec N@rn@r, à moins que les canalisations soient ouvertent un peu partout dans le château, je vois pas vraiment comment le Basilic a pu pétrifier Justin dans les escaliers, c'est comme Hermione dans la bibliothèque, à moins que le grille ne soit au plafond et qu'elle ai subitement eu envie de regarder dans son miroir avec l'autre fille (dont je ne me rappelle plus le nom :idk:! ). Par contre, désolée de te contredire Sacrilej, mais il aurait été impossible que la grille soit dans le mur car dans ce cas, Hermione n'aurait eu qu'a regarder face à elle et elle serait morte sur le coup ! Tu ne crois pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacrilej
4ème officier
4ème officier
avatar

Masculin Nombre de messages : 959
Age : 26
Localisation : Las Noches, troisième tour en partant de la droite
Date d'inscription : 22/05/2010

MessageSujet: Re: Harry Potter : le sujet qui tue !   Lun 2 Jan 2012 - 1:26

Dans la mesure où elle regardait à chaque virage dans un miroir de poche (corrigez-moi si je me trompe ^^), peu importe l'endroit d'où la regardait le Basilic. Ce qui n'explique malheureusement pas comment un serpent de cette taille peut se balader dans une bibliothèque :(.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsuki
Humain
Humain
avatar

Féminin Nombre de messages : 186
Age : 23
Localisation : Un coin sombre et machiavélique dans lequel je prépare un plan diabolique ! Mouahaha !
Date d'inscription : 30/12/2011

MessageSujet: Re: Harry Potter : le sujet qui tue !   Lun 2 Jan 2012 - 13:13

Certes, mais bon... Je pense qu'il se balaidait dans le château la nuit ou pendant les cours de façon à ne pas être vu, mais dans ce cas la seule victime cohérente est Miss Teigne. Imagine qu'il soit sortit des canalisations pour entrer dans la bibliothèque aussi ce serait improbable parce que la bibliothécaire l'aurait vu et se serait fait pétrifier ou tuer... Un mystère de plus dans le monde HP :lee:!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
n@rn@r
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Masculin Nombre de messages : 2497
Age : 28
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: Harry Potter : le sujet qui tue !   Lun 2 Jan 2012 - 16:18

Ah ouai j'avais oublier le coup du regard direct et indirect, le premier étant mortel, le second seulement Pétrifiant.

Moi je reste sur mon idée, de grille pour les canalisation et les aération, vous avez l'air de penser qu'il faut qu'elle soit de la taille du basilic, mais que nenni mes amis (amis littéraire vous vous êtes probablement arraché la rétine à la vu de ce Que nenni, d'avance je m'en excuse) Il suffit simplement que le basilique puisse voir à travers, une aération classique fait donc l'affaire, après pourquoi avoir une aération dans une bibliothèque et dans un escalier, je sais pas il y a peut-être des effluves magiques toxique?

^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsuki
Humain
Humain
avatar

Féminin Nombre de messages : 186
Age : 23
Localisation : Un coin sombre et machiavélique dans lequel je prépare un plan diabolique ! Mouahaha !
Date d'inscription : 30/12/2011

MessageSujet: Re: Harry Potter : le sujet qui tue !   Lun 2 Jan 2012 - 21:35

Poussible, mais le problème reste le reste : (excusez mon langage mais) Where the fuck did they found pipes as big as those one ?! (pour ceux qui ne comprennent pas : Où ont ils donc [gros mot censuré censored ] pu trouver des canalisations aussi grosses, les bouches d'aérations ne sont pas un problème, j'suis d'accord avec toi !

J'ai bien aimé le "que nenni" ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsuki
Humain
Humain
avatar

Féminin Nombre de messages : 186
Age : 23
Localisation : Un coin sombre et machiavélique dans lequel je prépare un plan diabolique ! Mouahaha !
Date d'inscription : 30/12/2011

MessageSujet: Re: Harry Potter : le sujet qui tue !   Mar 3 Jan 2012 - 21:05

Je me posais une question... Dans L'Ordre du Phénix, on nous dit que la prophétie que Harry a cassée au Département des Mystères n'est qu'un réplique. Où est la vraie ? C'est quand même pas le souvenir de Dumbledore, si ?
Eclairez moi de vos lumières ! damned!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lobo
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Masculin Nombre de messages : 1962
Age : 30
Date d'inscription : 14/09/2009

MessageSujet: Re: Harry Potter : le sujet qui tue !   Dim 19 Oct 2014 - 12:32

Je pense qu'après bientôt 3 ans, je peux t'apporter une réponse. Si, l'original de la prophétie est le souvenir de Dumbledore.

Je suis ravi de participer à faire du forum BKT, une puissante administration !

Formulaires suivants, nous allons traiter les demandes du second semestre 2012 !

Blague à part, j'ai relu quelques tomes de Harry Potter et c'est quand même vachement bien. Le truc qui me surprend à chaque fois, c'est que quand je n'ai pas lu un bouquin depuis un petit bout de temps, j'me dis "mouais, c'était bien Harry Potter, mais quand même pas aussi génial que ce qu'on dit."
Pourtant, il suffit que j'en réouvre un, pour me laisser absorber de nouveau par le récit, avec la même fraîcheur. C'est fort ça quand même, même si je le connais par coeur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VoodooChild
Capitaine
Capitaine
avatar

Masculin Nombre de messages : 2585
Age : 24
Localisation : Why are we here at the Terminal Show ?
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: Harry Potter : le sujet qui tue !   Dim 19 Oct 2014 - 12:48

Lobo a écrit:
Blague à part, j'ai relu quelques tomes de Harry Potter et c'est quand même vachement bien. Le truc qui me surprend à chaque fois, c'est que quand je n'ai pas lu un bouquin depuis un petit bout de temps, j'me dis "mouais, c'était bien Harry Potter, mais quand même pas aussi génial que ce qu'on dit."
Pourtant, il suffit que j'en réouvre un, pour me laisser absorber de nouveau par le récit, avec la même fraîcheur. C'est fort ça quand même, même si je le connais par coeur !

Marrant, je fais exactement la même chose (même si c'est dans le désordre, là ça fait 7-6-3 pour moi ^^), et je pense la même chose que toi :lol2:!
Pour ma part je pense que ça vient d'un scénario bien pensé avec des rebondissements réguliers (malgré quelques grosses ficelles qui font sourire en coin de temps en temps), d'une histoire bien ficelée (certes y'a quelques incohérences ici ou la, mais globalement ça tient bien la route), un humour bien dosé, un univers entraînant, et surtout de personnages charismatiques sans en faire des caisses.
Ça reste de la littérature pour adolescents, j'en suis conscient, mais de très bonne facture à cette échelle, en tout cas moi ça a vraiment marqué mes lectures d'ado.

Il va y avoir une suite qui va sortir, mais j'avoue que je ne sais pas trop quoi en penser. Tu as un avis la-dessus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Lobo
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Masculin Nombre de messages : 1962
Age : 30
Date d'inscription : 14/09/2009

MessageSujet: Re: Harry Potter : le sujet qui tue !   Dim 19 Oct 2014 - 18:20

HA HA ! Moi aussi je les ai lu dans le désordre.
En fait, quand je suis rentré dans ma famille cet été, j'avais oublié de prendre un roman avec moi. Alors j'ai pioché dans les vieux qui sont restés là-bas et juste avant de dormir, je voulais me relire quelques passages de l'Ordre du Phénix (relu en entier), puis le Prince de sang mêlé, la Coupe de Feu et enfin The Deathly Hallows !

Ce qui me surprend le plus à chaque fois, en fait c'est pas tant les rebondissements. Comme dit, je connais par coeur, et c'est clairement du classique, du vu et archi vu.
Ce qui fait l'originalité de Rowling et qui a contribué à la saga, c'est la vie à Poudlard qu'elle présente. Quand ils vont en cours, quand ils sont en retenus, quand ils se disputent etc. Avec un peu de magie de tous les jours dedans.
Ce qui fait, qu'à chaque fois que je lis ça, même si j'ai bientôt 27 piges, le jeune garçon que j'étais quand j'ai commencé à lire la série, (même si j'avais genre un ou deux ans de plus que Harry à son entrée à Poudlard) refait surface et se prend à rêver de recevoir une lettre pour Poudlard (même si ce serait sans doute plus Beauxbâtons).

Pour faire un peu plus technique, les éléments forts de Rowling, qui fait que même si son histoire n'est pas tant originale et que le style ne va pas faire se tripoter un universitaire, c'est :
- Ces moments de vie. En fait, entre deux événements majeurs pour l'intrigue, on voit vivre les élèves. Y'a des dialogues, de la vie. Ca sert quasiment à rien pour l'intrigue, mais elle fait évoluer ses personnages et c'est pour ça qu'on s'identifie à eux.
D'ailleurs, c'est tout à fait logique que Harry ait changé aussi au fil de l'oeuvre. On a plus totalement le même personnage à la fin, qu'au début. Et non, ce n'est habituel. Y'a des tas de séries dans lesquelles le personnage principal est quasiment le même du début à la fin. Ce qu'il vit ne sert à rien.
Ici, ouais. C'est peut être pas hyper poussé, mais c'est plausible et réaliste car c'est distillé justement dans ces petites scènes de la vie de tous les jours.

C'est d'ailleurs pour ça que j'aime pas les films. Parce que, et c'est normal, ils s'attardent surtout sur l'intrigue principale, et les liens entre les trois personnages. C'est difficile de rendre intéressant, dans un film, des cours de magie. Mais dans le livre c'est tout bon.

Citation :
Il va y avoir une suite qui va sortir, mais j'avoue que je ne sais pas trop quoi en penser. Tu as un avis la-dessus ?
Bien évidemment, j'ai un avis sur tout ! Very Happy

Blague à part, j'ai entendu quelques lointaines rumeurs. Mais je savais qu'elle y reviendrait. Malheureusement pour elle, je ne crois pas que ces autres récits aient bien marché, du moins, elle n'est pas reconnue pour ceux-là. C'est une autre histoire, mais malgré cela, j'ai toujours su qu'elle y reviendrait tôt ou tard.
Pas forcément pour revenir vers la poule aux oeufs d'or, hein, mais parce que l'univers demande à être développé et que je suis persuadé que quand on écrit un truc aussi phénoménal, on le range pas au placard, ça doit continuer à nous trotter dans la tête.
Ca doit faire 10 ans maintenant environ, que le dernier tome est sorti non ? Suffisamment de temps a passé pour qu'elle puisse reprendre l'écriture et nous sortir un bon truc.

Perso, je pense que ça aura à voir avec Harry Potter, sans avoir à voir avec. Disons que si elle développe des parties de son univers ça peut être très chouette. Mais elle ne doit pas s'enfermer dans le même genre de récit que HP, qui est une quête et un voyage initiatique.

Ce que je ne veux pas voir :
- Une suite directe, avec le trio en personnages principaux. Dans l'absolu, j'aimerai qu'elle écrive AVANT la naissance de Harry Potter. A la limite, si elle devait décider d'écrire APRES la défaite de Voldemort, si on ne fait que les croiser à la manière de clin d'oeils, why not, mais ce serait trop risqué. Harry a fait son temps, et ce personnage n'est pas l'élément le plus riche de sa sage. (les fans sont plus fans de l'univers que du perso)
- Les maraudeurs. Pitié ! Non ! Pas eux ! Ca ruinerait tout ! A la limite quelques nouvelles, servant à montrer un peu comment était l'ambiance dans le monde magique quand Voldemort commençait à faire parler de lui, mais je pense qu'il vaut mieux se tourner du côté des fanfictions pour cela.

Ce que j'aimerai voir :
- La fondation de Poudlard par les Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentard.
- Le duel Dumbledore / Grindelwald.(même si c'est plus un élan de fan qu'une volonté de lecteur).
- Globalement tout ce qui peut nous donner des renseignements sur le monde magique en général. Peu importe les intrigues (faut qu'elles soient prenantes quand même hein), du moment que l'on en découvre un peu plus sur l'univers.
Par exemple, si elle écrivait le bouquin d'histoire de la magie, bah je serai preneur !

J'ai aussi envie de voir de la grande magie. J'en ai un peu marre de voir des sortilèges de première année dans de grands duels de sorciers....

Voilà, et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VoodooChild
Capitaine
Capitaine
avatar

Masculin Nombre de messages : 2585
Age : 24
Localisation : Why are we here at the Terminal Show ?
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: Harry Potter : le sujet qui tue !   Dim 19 Oct 2014 - 19:01

Je te rejoins totalement sur la créativité de l'auteur, quand elle parvient à mélanger l'épique, le sensationnel (les épreuves de Harry contre les forces du mal) et des paisibles anecdotes sur la vie quotidienne des personnages (Quidditch, cours, histoires de n'amoureuses, les visites chez Hagrid).

Moi j'aime pas les films non plus, pas parce qu'ils ne peuvent pas faire ça (comme tu dis, c'est normal), pas parce que "c pa fidèl o livres" (sinon je n'aimerais pas les Seigneurs des Anneaux de Jackson).
Non, ce qui m'a énervé au plus haut point, c'est que les films ne se suffisent pas à eux même. L'histoire qu'il raconte, tu peux pas la comprendre seulement en les regardant. A partir du 4 en tout cas. J'ai une amie qui les a vu, elle m'a dit "j'ai RIEN pigé" ; pour comprendre ce qu'il se passe, t'es obligé d'avoir lu les bouquins tellement tout est mal expliqué, mal mis en scène, fait à l'arrache (l'exemple le plus parlant, c'est toute l'histoire des Horcruxes dans le 6). Donc résultats, ces films sont des espèces de clins d'oeil géants à ceux qui ont lu les livres, résultat les "connaisseurs" apprécient à des degrés divers. Et moi je les aime pas.
Rajoutons à cela les personnages mal rendus/massacrés (Dumbledore par Michael Gambon --> AU SECOUUUURS ; Hermione le rat de bibliothèque transformée en espèce de pétasse Hello Kitty qui sourit quand elle se brûle ; Voldemort avec ses sourires de crocodile qui crie tout le temps et qui fait des câlins ironiques à Drago, on dirait plus Mayuri que le Seigneur des Ténèbres calme et glacial que j'attendais ; Sirius en bogoss, et j'en passe...), l'humour médiocre et lourdingue, les jeux d'acteurs super mauvais (Emma Watson  Sniff! ), et, visuellement, le côté ''terne'' des images (quand je lis Harry Potter, au vu de la description qu'elle fait du décor, j'en ai l'image d'un monde coloré, que ça soit les sortilèges, les bestioles, les objets magique, etc. Dans le film j'ai pas du tout cette sensation de couleurs criardes, ce qui rend le tout moins éclatant:idk:! ).

Passons.

Lobo a écrit:
Ca doit faire 10 ans maintenant environ, que le dernier tome est sorti non ?

De mémoire, le tome 7 est sorti en 2007, ou 8 (j'étais encore au collège en tout cas).

Citation :
Ce que je ne veux pas voir :
- Une suite directe, avec le trio en personnages principaux. Dans l'absolu, j'aimerai qu'elle écrive AVANT la naissance de Harry Potter. A la limite, si elle devait décider d'écrire APRES la défaite de Voldemort, si on ne fait que les croiser à la manière de clin d'oeils, why not, mais ce serait trop risqué. Harry a fait son temps, et ce personnage n'est pas l'élément le plus riche de sa sage. (les fans sont plus fans de l'univers que du perso)
- Les maraudeurs. Pitié ! Non ! Pas eux ! Ca ruinerait tout ! A la limite quelques nouvelles, servant à montrer un peu comment était l'ambiance dans le monde magique quand Voldemort commençait à faire parler de lui, mais je pense qu'il vaut mieux se tourner du côté des fanfictions pour cela.

Ce que j'aimerai voir :
- La fondation de Poudlard par les Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentard.
- Le duel Dumbledore / Grindelwald.(même si c'est plus un élan de fan qu'une volonté de lecteur).
- Globalement tout ce qui peut nous donner des renseignements sur le monde magique en général. Peu importe les intrigues (faut qu'elles soient prenantes quand même hein), du moment que l'on en découvre un peu plus sur l'univers.
Par exemple, si elle écrivait le bouquin d'histoire de la magie, bah je serai preneur !

J'ai aussi envie de voir de la grande magie. J'en ai un peu marre de voir des sortilèges de première année dans de grands duels de sorciers....

Voilà, et toi ?

Je valide presque entièrement.

- Ouais, le trio de tête a clairement fait son temps. Je ne dis pas ça de façon péjorative, n'est-ce pas,plutôt dans le sens "on en a brillamment fait le tour". J'ajoute que Rowling a sous-entendu que durant 19 ans, Harry a eu une vie plutôt tranquille. Et je sens que rajouter une espèce de 3e guerre entre les deux dates (fin de Voldemort-->19 ans plus tard) serait juste grossier de remplissage et ferait tellement pâle figure après la saga Voldemort que ça plomberait l'oeuvre.

- Voir les Maraudeurs ne me dérangerait pas sur le principe, mais faire 3 volumes sur eux, c'est impossible. Ils n'ont pas eu une vie collégienne aussi mouvementée que le trio Harry/Hermione/Ron (pas de Pierre Philosophale, de Chambre des Secrets, de quête des Horcruxes), donc à part quelques anecdotes marrantes sur leur aventures à l'école y'a pas de quoi faire une saga.
Quant à après leur vie au collège, idem, y'a pas assez de matière. James et Lily sont morts à 21 ans, soit 4 ans après leur départ de Poudlard. Donc certes potentiellement 4 ans de lutte contre Voldemort, mais c'étaient des membres random de l'Ordre du Phénix, donc en théorie ils ont pas décimé la moitié des Mangemorts...
Bref les Maraudeurs on n'a de quoi faire des livres sur eux.

- La fondation de Poudlard, alors là je dis oui ; ce serait juste énorme de raconter comment les 4 se sont rencontrés, quelles aventures ils ont vécu ensemble, comment ils en sont venus à fonder l'école, et la petite histoire de la Chambre des Secrets ! (Parle-moi, Serpentard, le plus grand des quatre de Poudlard --> cette réplique est juste badass).

- Dumbledore est mon personnage préféré, donc voir son affrontement avec Grindelwald me plairait.

- Ce que j'aimerais connaître aussi, c'est la vie de Voldemort entre son départ de Poudlard et son come-back en mode "je déclare la guerre". D'après Dumbledore il a énormément voyagé, il a rencontré d'horribles sorciers, il fait des tas d'expériences et de découvertes malsaines ; ce serait intéressant d'en avoir un récit intégral.

- Par contre, "grande magie"... Ca dépend ce que tu entends par là, c'est un peu flou  :think:!

L'ennui c'est que ces choses qui nous intéressent, ne se recoupent pas chronologiquement parlant. Donc en fin de compte, regrouper tout cela donnerait une sorte de patchwork façon Silmarillon (qui est un ouvrage un peu controversé de Tolkien dans sa forme ^^).


PS : Et mais au fait, je t'ai dépassé au niveau du nombre de messages au compteur... Mon dieu, j'écris trop, je suis devenu un jique wooow!

PPS : PAVE RETRO, SATAAAAAAAAAAAAAAANAS !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Lobo
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Masculin Nombre de messages : 1962
Age : 30
Date d'inscription : 14/09/2009

MessageSujet: Re: Harry Potter : le sujet qui tue !   Dim 19 Oct 2014 - 19:37

Je déteste aussi les films pour les mêmes raisons que toi. Je me rappelle expliquer deux trois trucs dans la salle à mes potes qui n'avaient pas lu les livres.
Un truc qui m'a choqué aussi, c'est la façon de représenter les personnages, et le choix d'acteur. Globalement, j'ai été très déçu. Il y en a peu qui m'ont plu.
Mais Hagrid, Maugrey (putain ! Maugrey !), les parents Weasley, les parents Potter (tu m'apprends d'ailleurs qu'ils sont morts à 21 ans), les maraudeurs en général... Je dis non !
Michael Gambon, je suis circonspect. Physiquement et en costume, je le trouve parfait. Après, c'est vrai que son interprétation laisse à désirer, mais je vais mettre ça sur le compte du réalisateur.
Voldemort, pinaise, ils n'auraient pas dû lui effacer le nez ! Que c'est affreux !
J'adore Ralph Fiennes, mais son Voldemort est un peu trop cinglé et pas aussi glacial que tu le dis. Concernant ses câlins à Malfoy, y'a quand même eu UN truc que j'ai bien aimé.
C'est dans Deathly hallows, part 2, quand il revient après avoir "vaincu" Harry, qu'il demande aux élèves de venir vers lui, que Draco revient après avoir hésité, sur insistance de sa famille, il lui fait une accolade. J'ai aimé, ce simulacre de "paix". Il est maladroit là dedans, il (Voldemort, pas Fiennes) exagère la gaucherie. Ca j'ai beaucoup aimé.

Il est aussi vrai, que l'ambiance choisie par les films à partir, hmm du 4 ? change totalement. Le six, dont je n'ai vu que quelques passages tant je le vomis, est pseudo-glauque.... Alors que cette ambiance n'apparaissait pas du tout dans les bouquins, justement grâce aux scènes de vie ! Dans le six, ils passent une scolarité normale ! Ils rient, s'amusent même.


En fait, te lire à propos du Silmarion ... j'avais ça en tête, mais ne l'ayant pas lu, je ne voulais pas dire de bêtises.
En fait, en te lisant, y'a plein de trucs que j'aimerai bien connaître, la vie de Voldemort entre sa période à Poudlard et son ascension par exemple ... Comment a-t-il appris la magie noir !
Parenthèse: J'ai été surpris de lire dans le Prince, que Jedusor avait travaillé comme vendeur. Rowling a réussi son coup, tout comme Harry et probablement les sorciers de l'époque j'ai été surpris de voir ce gâchis.

Mais en même temps, je crois profondément en l'adage qui dit que raconter la vie d'un méchant, c'est le meilleur moyen de le ruiner. On va finir soit par le plaindre, soit par le trouvé uber cliché. (yé souis diaboliqué !!!!).

Donc une forme de récit décousu, avec des légendes fondatrices m'iraient très bien!

Par grande magie, j'entends, bah de la magie de grands sorciers ! Parce que le maléfice du saucisson, ça va 5 minutes. J'aimerai voir plus de magie du genre de celle que Dumbledore utilise !
(Putain, le film 5 .... j'attendais plus que tout le duel Dumbledore/Voldemort, avec les statues, Fumseck qui protègent Harry et Dumbledore des Killing curse ... ET NON ! PUTAIN DE MEEEEEEEEEEEERDE !!!!!!!!!!!!!!!).
Je me souviens du moment où Dumbledore arrive au département des mystères. Quand Neville le voit, mais Harry non. Qu'il dit, avec son nez éclaté "dubbledore!".
Je peux presque citer le passage de tête
"Albus Dumbledore venait de pénétrer dans la salle, le visage pâle et furieux." Harry, qui après avoir mis en grand danger ses amis et lutté tant bien que mal contre les mangemorts et s'étant heurté pour la première fois à la sinistre réalité de ma guerre, soulagé, transfiguré par cette apparition. J'avais ressenti le même frisson de soulagement que lui, par l'arrivée de Dumbledore.
ET NON ! DANS MES DENTS ! Pauvre sot que j'étais d'avoir des espoirs !


Allez, zou, j'arrête.

PS: Ouais, tu m'as dépassé ... :( Ca me fait penser que je suis allé lire ta présentation et HAHAHAHAH ! J'ai vu que tu citais Zaraki dans tes persos préférs ! Si, Si ! MouHAHAHAHhahHAha!

PPS : Si tu veux lire une bonne saga, lis la Tour Sombre ! Credidiou ! Pour moi, c'est la saga la ^plus épique que j'ai pu lire.

PPPS : PAV-ADA KEDAVRA !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VoodooChild
Capitaine
Capitaine
avatar

Masculin Nombre de messages : 2585
Age : 24
Localisation : Why are we here at the Terminal Show ?
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: Harry Potter : le sujet qui tue !   Dim 19 Oct 2014 - 20:35

Lobo a écrit:
Donc une forme de récit décousu, avec des légendes fondatrices m'iraient très bien!

Ca irait bien pour les "grands fan", ou en tout cas des gens comme toi et moi qui se sont vraiment plongés dans l'univers (enfin en ce qui me concerne, je ne sais pas pour toi ^^). Mais pour le "grand public", un récit décousu, ça passera jamais.

C'est ce qui s'est passé pour le Silmarillon : les inconditionnels qui sont tombés amoureux de l'Univers ont été conquis par l'imagination de l'auteur, mais ça a été particulièrement pénible à lire (je confirme : c'est intéressant mais ronflant, et pourtant j'adore l'Univers Tolkienien), et ça a fait un bide pour des sphères plus larges de lecteurs, pas forcément commercial, mais critique. Le plus gros reproche qui lui a été fait, c'est que la façon dont c'était écrit empêcher totalement le lecteur de s'identifier aux personnages, vu qu'il n'y a pas de synopsis principal. En plus d'un glossaire de noms particulièrement titanesque ^^

Donc si Rowling se calque là-dessus, elle prend un risque énorme...

Lobo a écrit:
Ca me fait penser que je suis allé lire ta présentation et HAHAHAHAH ! J'ai vu que tu citais Zaraki dans tes persos préférs ! Si, Si ! MouHAHAHAHhahHAha!

Wi mais j'étais jeune à l'époque ! J'avais 18 ans : et à cet âge, on ne fait que des conneries !

Cependant:
 

Quant à moi, si je pouvais te suggérer une saga fantastique assez entraînante, je te conseillerais (si tu ne le connais pas) la Trilogie de Bartiméus. Enfin tu es peut-être un peu âgé maintenant pour lire ça maintenant (j'avais 16 ans perso)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Harry Potter : le sujet qui tue !   Dim 19 Oct 2014 - 22:47

.


Dernière édition par MisakiMei le Lun 11 Déc 2017 - 16:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
VoodooChild
Capitaine
Capitaine
avatar

Masculin Nombre de messages : 2585
Age : 24
Localisation : Why are we here at the Terminal Show ?
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: Harry Potter : le sujet qui tue !   Dim 19 Oct 2014 - 23:52

Misaki Mei tu es une barbare : tu n'as PAS le droit d'argumenter contre moi en utilisant ma chanson préférée des Rolling Stones ! Me prendre ainsi par les sentiments ! Muhaaa    

Citation :
L'histoire de Voldemort ce serais pas mal. Je sais pas pourquoi mais chaque fois je lis l'histoire de Voldemort, je fais direct le parallèle avec l'histoire d'Hitler... Je sais pas pourquoi.

Au niveau de leurs idéaux, c'est sûr, y'a pas photo : racisme biologique, sophisme dans le raisonnement, épuration raciale, pangermanisme/pansorciérisme (Voldy veut asseoir la suprématie des Sorciers sur les Moldus) etc...
Mais au niveau des biographie et parcours, par contre je vois pas tellement le rapport. J'ai lu leurs deux histoires, y'a pas trop d'élément comparatifs.

Voldemort orphelin pauvre/Hitler né dans une petite bourgeoisie autrichienne.
Voldemort étudiant brillantissime beau garçon/Hitler, gringalet maladif qui rate son entrée aux beaux-arts, manquant de rigueur dans son travail.
Voldemort complexé par son ascendance sang-mêlé/Hitler, ok y'a des rumeurs comme quoi il aurait du sang juif, m'enfin on le saura jamais et on pourra toujours estimer que ça relève du fantasme.
Voldemort, dépourvu de "sentiments positifs"/Hitler était capable d'amitié et d'amour ; dans sa jeunesse il était même réputé chaleureux et très drôle.

Certes tous les deux ont mené un premier putsch qui a raté ; mais c'est pas vraiment raconté de la même manière ^^

Donc Rowling s'est clairement inspiré d'Hitler pour le personnage de Voldemort, mais pas au point d'en faire un copié-collé.

Mais au fait... Si tu te sens insultée de nazie, ça veut dire que t'as pas été voir la page de mon groupe bancal de bras cassés ! Grrrr
Je me demande bien pourquoi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Harry Potter : le sujet qui tue !   Lun 20 Oct 2014 - 0:19

.


Dernière édition par MisakiMei le Lun 11 Déc 2017 - 16:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Harry Potter : le sujet qui tue !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Harry Potter : le sujet qui tue !
Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» HARRY POTTER (Tome 03) HARRY POTTER ET LE PRISONNIER D'AZKABAN de J.K. Rowling
» Convention harry potter
» Quel est votre tome préféré de Harry Potter ?
» Quel est votre personnage préféré dans Harry Potter
» aide pour un cadeau Harry Potter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Bankai-Team [ScanTrad Bleach] :: Loisirs :: Lecture-
Sauter vers: