Le SiteLe Site  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Dahlia noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hitsugaya Toushiro
5ème officier
5ème officier


Masculin Nombre de messages : 641
Age : 28
Localisation : Dans l'île paradisiaque
Date d'inscription : 16/09/2006

MessageSujet: Le Dahlia noir   Sam 18 Nov 2006 - 0:44

Ca fait un moment que j'ai vu ce film malgré sa sortie récente, et j'attendais cette dernière pour posté dessus.

Déjà la percpective de ce film, ça donnait vraiment envie: l'adaptation d'un best seller passionnant par un des maîtres du suspens comme Brian De Palma. Bon soyons clair, je ne vais pas cracher dessus, même si mon attente fut quelque peu déçue. Tout commence très bien, plans séquences faits par un expert en la matière, ambiance film noir very 50's, thèmes obsessionels chers à l'écrivain et donc au réalisateur: femmes fatales, meurtre horrible, manipulations, faux semblants, pulsions sexuelles et meurtrières... La liste est longue. Et pourtant la sauce ne prend qu'à demi. Pourquoi donc? Je n'arrive pas encore à l'expliquer clairement, mais ce que je peux dire, outre que l'adaptation est assez fidèle, c'est cette fin banale et clichée que De Palma a décidé de nous rajouter. Dommage, les trois quart étaient plutôt d'un niveau convaincant.

Parcontre, pour ceux qui n'ont pas lu le livre, je peux comprendre que l'ensemble du film va leur sembler très confus, car les explications s'accumulent trop rapidement. J'avais peur que Josh Hartnett, dans le rôle principal, soit bien trop fade, mais aah...ouii c'est bon, il arrive à nous donner une interprétation convaincante, même si un acteur plus charismatique aurait été désiré. Scarlett Johansson en beauté virginale n'a malheureusement qu'un personnage peu étoffé et se contente d'être la "poupée de service". C'est Hilary Swank qui tire son épingle du jeu, en femme fatale manipulatrice et fascinante.
Cependant, on a un peu du mal à croire qu'elle est le sosie du dahlia noir! La mise en scène est plutôt impressionnante, mais De Palma a tendance a trop recycler ses thèmes et techniques de prédilection (surtout avec la scène de l'escalier!). C'est donc surtout la fin modifiée, trop hollywoodienne, qui déçoît. Mais le dahlia noir, même s'il n'atteint pas le très bon niveau de L.A Confidential, est une bonne adaptation de Ellroy, à voir pour se divertir et apprécier les codes du film noir, qui semblaient être oubliés.

Il n'empêche que j'ai eu l'impression que De Palma se fichait un peu du roman d'Ellroy, qu'il a montré qu'il voulait surtout faire ce que lui voulait faire, et pas retranscrir le plus fidèlement le roman ( Même si il s'en est bien sorti ).
Par exemple la fin dont j'avais mentionné rajouté par De Palma et qui fait "cliché"

Enfin bref, pas été déçu par le film, d'autant plus que le dernier De Palma ( Femme fatale ) ne m'avait pas plu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Dahlia noir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elisabeth Short, "le Dahlia Noir."
» Camille Acristem.
» Lecturama : novembre 2006.
» L'habit ne fait pas le moine
» Thomas Jeier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Bankai-Team [ScanTrad Bleach] :: Loisirs :: Le cinéma-
Sauter vers: