Le SiteLe Site  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les "Conneries" mémorable de vie Estudiantine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Alastor
Mouchard
Mouchard


Masculin Nombre de messages : 74
Localisation : La ou mes pas me portent
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Les "Conneries" mémorable de vie Estudiantine.   Sam 27 Sep 2008 - 17:35

Bonjour bonjour!
(Tiens v'la l'elfe)
(Oui c'est ca je suis l'Elfe, mais quel est donc ce petit personnage?)
(Hum Naheulbeuk quand tu nous tient....)

Donc je disait. Bonjour Bonjour.

Je creer ce topic sans interet, dans le but de savoir quel sont vos plus belles bourdes scrolaire (Ma phrase comporte un paradoxe des plus grave me semble t'il. Bref.)
Par bourde j'entends pas forcement raté.
Mais aussi toute les petites faceties, plus ou moins osé que vous avez fait subir a vos profs.
(Bin oui quoi j'veux devenir Prof, il est bon pour moi de savoir ce qui m'attends Mr. Green)
J'inaugure en mettant quelque unes des miennes.
J'etofferai a l'occassion.
Vous pouvez aussi bien evidemment commentez, dire votre avis dessus.
Une fois on etait au 1er etage , et sortir par la fenetre etait bien plus rapide pour atteindre la porte d'entrée du Lycée.
Et la un ami a moi, sachant que j'etais un peu allumée m'sors:
"Tu passe par la f'netre pour sortir?"
Ni une ni deux j'lui reponds au tac au tac
"Si tu viens j'le fais"
Rassurez vous, c'etais pas si haut que ca et en bas c'etait de la pelouse donc au pire on s'ferai pas tres mal.
M'ayant suivi, on as sauté, avec un bon élan en plus.
Ce jour la on a fait l'admiration des eleves, mais pas trop celle de la Prof d'Espagnol qui as premierement eu peur, et deuxiement qui nous a demander le lendemain de sortir par la facon conventionnelle.

Sinon j'me rappelle aussi d'un truc plutot marrant, c'etait pas une connerie, mais c'etait bien fendard.
La prof de physique ecrivait vraiment comme une merde, et ses Q majuscule ressemble a un deux.
Choqué j'dis a ma voisine:
"Putain mais comment il est trop laid son Q, mate sans deconner"
Elle me reponds
"Merci j'suis pas lesbienne"
Sur le coup j'avais pas compris, mais une dizaine de seconde apres j'ai exploser de rire et j'ai eclairci la mal entendu.

Sinon encore un truc d'un bel enfoiré de prof.
Un prof de SES. Cette raclure de bidet
On avait des exercice a faire, moi en eleve studieux , j'les avais pas fait, et mon collegue (Celui qui avais sauté avec moi par la fenetre quelque semaine auparavant) non plus.
Et la le Prof nous dit "Sortez une feuille. interrogation"
Bof apres tout pourquoi pas.
On fait et tout, mais la voila on arrive a une question qui dit:
"Alors l'exercice pour aujourd'hui? Vous avez donner quelle reponse a la question 4?"
Le truc de batard pour reperer ceux qui ont fait et pas fait les exos quoi XDD.

Vous pouvez aussi dire ce que vous avez vu sans etre le fautif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichigo-visard
Membre banni


Masculin Nombre de messages : 388
Age : 23
Localisation : dans un bled paumer du 84
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: Les "Conneries" mémorable de vie Estudiantine.   Dim 28 Sep 2008 - 15:54

Ah! un futur collègue à ma mère et ma marraine (ben ouais on choisis pas ses parents on choisi pas sa famille ^^).
Ben si tu veux une belle bourde ou connerie je peux te citer celle d'un pote qu'il a sortis Vendredi donc un truc pas vieux mais terriblement marrant:
nous étions tous en cours de français après une heure de trous sauf 3 de mes potes qui eux étaient allés en ville pendant l'heure de trous et ils arrivent tout essouffler et la prof demande la cause du retard et l'un de mes potes répond:"On a eu un problème de boules".
Toute la classe a éclater de rire sauf la prof qui sur le coup penser aux parties génital de mes pote et elle dit d'ailleurs d'être un peu moins vulgaire mais ils dirent qu'ils faisaient un billard et qu'ils n'avaient pas vu l'heure passer et les rires redoublèrent de force.

Sinon une connerie à la quelle j'ai participer c'était l'année dernière en cours de sport et le prof nous dis de ne pas faire de bataille d'eau même si c'était le derniers cours de l'année (on en avait fait e pour son anniv 2 semaines plus tôt) et la première chose que j'ai fait avec mes potes c'est de l'arroser avec les bouteilles qui étaient prévu pour la bataille et sa vengeance fut de nous envoyer sur le stade pour faire du foot mais en plein match le système d'arrosage qui s'active malencontreusement et on fut tous tremper.

P.S.:le prof de sport était un gars très cool il sortait tout juste de l'université et c'était sa première année en tant que prof.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vergildapt.skyrock.com
Ban
Mouchard
Mouchard


Masculin Nombre de messages : 47
Age : 24
Localisation : ba tu vois bien devant mo pc enfin ^^
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Les "Conneries" mémorable de vie Estudiantine.   Lun 29 Sep 2008 - 11:06

J'ai un pote a moi qui ma raconté sa:

Ils étaient cours de maths et devaient avoir contrôle a la deuxieme heure. Donc le profs commence par dire " Aujourd'hui on va voir la fonction gof " et là tous les elève commence a demander pourquoi "rond" et pas triangle etc etc . Finalement ils ont passés une heure a rien faire et on pas eut controle ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryu-Ken
Mouchard
Mouchard


Masculin Nombre de messages : 11
Age : 26
Localisation : nord pas de calais
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Re: Les "Conneries" mémorable de vie Estudiantine.   Sam 11 Oct 2008 - 17:14

bonjour
Mon histoire c'est passé en première électronique en cour de français.
On devais faire le gros contrôle du mois est cinq copain et moi somme venu avec nos guitare électrique et des amplis autonomes, on a mit l'ambiance rock et total toute la classe c'est fait viré. Un peu style sortie de concert.

Je tien à dire que je suis assez bonne élève, jamais redoublé, actuellement en DUT, et que mon prof était vraiment un abruti, mais comme je dit "c'est Malraux " mon lycée à Béthune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hitsugaya toshiro
5ème officier
5ème officier


Masculin Nombre de messages : 713
Age : 23
Localisation : en enfer ! on s'y rejoint ? (=
Date d'inscription : 15/08/2008

MessageSujet: Re: Les "Conneries" mémorable de vie Estudiantine.   Ven 17 Oct 2008 - 19:53

Moi non une fois j'avais passé une réponse et toute la classe m'avait copié et on s'était tous tapé un 0 mais le prof ne l'a pas compté dans la moyenne et après le contrôle d'après j'ai donné une mauvaise réponse et la mauvaise réponse a tourné et c'est devenu le téléphone turc ( je crois que ça s'appelle comme ça, quand on chuchote à son voisin et que sa se transforme ) et du coup j'ai eu juste et eux faux ! c'est méchant !

En 6ème on révisait ce qu'on avait appris et ben nous avec un pote on regardait ADDX et le prof nous laissait regardait !

Sinon en 3eme on était 4 et inséparables alors la prof d'anglais nous appelait les 4 fantastiques et donc en Histoire, on aimait pas notre prof donc on a décidé de lui en faire voir de toutes les couleurs et on se cachait sous les tables et quand on s'ennuyait on jouait alors avec un pote on a fait un touche-coulé e t j'ai gagné alors j'ai crié : AND THE WINNER ARE : MAXIME Very Happy
Et elle a dit arrêtez les jeux ! Alors on s'est mis à chanter les classiques de Disney ( Il en faut peu pour être heureux ) et du Kyo et à la fin toute la classe s'est mise à chanter avec nous ! Ma 3eme = ma meilleure année avec tout le monde qui s'entendait bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guru
Mouchard
Mouchard


Nombre de messages : 23
Age : 26
Date d'inscription : 03/10/2008

MessageSujet: Re: Les "Conneries" mémorable de vie Estudiantine.   Ven 17 Oct 2008 - 22:46

Ahaha, c'est marrant ce que tu racontes avec la "Q", car j'ai déjà vécu une histoire semblable. Sacrée lettre.

Notre prof de maths nous faisait un cours sur la géométrie dans l'espace, l'intersection de deux plans ...
Par convention, il appelle le premier plan "P", et puis sans réfléchir, il nomme le second plan "Q", étant donné que c'est la lettre suivante dans l'alphabet.

Il s'est tapé une demi-heure de démonstration au tableau à parler de "plan Q", toute la classe était morte de rire, et lui très gêné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oni-Hiryuu
Mouchard
Mouchard


Masculin Nombre de messages : 63
Age : 26
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: Les "Conneries" mémorable de vie Estudiantine.   Ven 17 Oct 2008 - 22:52

Bonsoir.


Bah je vais me lancer également...


C'était en 3eme (année scolaire Belge, je ne sais pas a quoi c'est équivaut en France...) on avait un prof d'anglais homosexuel (ça se voyait plus encore que le nez au milieu de la figure....) et là un gars de la classe se lève et commence a chanter YMCA avec la chorée et tout... le prof n'a pas apprécié et l'a viré mais on s'est bien marrer ^^ Enfaite d'après un prof avec qui on en a discuté, l'élève aurait fait le C dans le mauvais sens et que c'est probablement pour ça qu'il a été viré... Mystère...


Voili voilou a la prochaine et bonne soirée/nuit a tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the darkness soul
Shinigami
Shinigami


Féminin Nombre de messages : 358
Age : 22
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: Re: Les "Conneries" mémorable de vie Estudiantine.   Mer 19 Nov 2008 - 20:45

nous c'etait l'an dernier en 4eme on avait fait courir le bruit que notre prof de physique avait fait le casting de la nouvelle star et qu'il s'etait evidement fait recalé......

un jour la prof d'anglais s'est ramené completement aphone en cour et elle commence a parler et ya une pote "vous pouvez parler plus fort!"(le truc bien salo^^)
et on explose tous de rire bien entendu
la prof"roxane, camille.........dehors!"

et aussi en 6eme 5eme on avait une prof d'allemand completement deprimé et suscidaire (on etait pas la pour arrangé les choses tellement on foutait le bordel ) et un jour elle nous fait
"rhaaa je vais me suiscider !"
et ya un pote
"vous voulez mon foulard madame"
..................


Dernière édition par the darkness soul le Mar 18 Aoû 2009 - 2:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiitoù
5ème officier
5ème officier


Féminin Nombre de messages : 635
Age : 21
Localisation : France
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Les "Conneries" mémorable de vie Estudiantine.   Mar 2 Juin 2009 - 14:42

Alors moi le jour ou j'ai été la plus débile du monde c'est le jour ou moi et ma classe on a dut jouer au Base-ball pour la première fois. Le prof ne nous expliquait même pas les règles on devait se débrouiller par nous même alors je devais être celle qui devait taper avec la batte.

On m'envoyat la balle j'ai boxer dedans et j'ai lacher la batte et suis restée plantée la comme une andouille à attendre le déluge, alors que les gens me gueulait en me disant "IL FAUT COURIR HOUOU FAUT COURIR ALLEZ DEPECHE TOI" et mois comme une andouille "AAAAh je savais paaas qu'il fallait courir moi" et ensuite je partais en courant comme une banane hihi.

Ce jour la je me suis sentit tellement bête moi qui d'habitude est une éleve sérieuse bon même si sa fait pas de mal de faire une petite bêtise de temps en temps ^^...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clay Chaos
Mouchard
Mouchard


Masculin Nombre de messages : 57
Age : 23
Localisation : Trou pommé...
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Les "Conneries" mémorable de vie Estudiantine.   Mar 2 Juin 2009 - 16:58

Mon programme :

En math : renverser le bureau de la prof et lui dire allez ramasse soumise muhahaha

En anglais : bonjour m sieur le prof allor on vous a offert du dentifrice a noël ?

P.C. : la prof : mais ou sont passer mes craies ...
Moi et mes potes : Bientôt dans ton pif =)

Sport : *le prof parle*
Moi: je lance le disque je casse une vitre
Mon pote: il tire dans le ballon il pète le nez du prof
Un autre clam pin de la classe : il tire un simple caillou et fissure la vitre d'une bagnole sans faire gaffe ...

Science : Un simple cours normale avec des élèves sages =)

Français : On matte plus la profs qu'on ne suit les cours xD

Histoire : blablabla *ronfle*

Latin : je mi suis inscrit pour le plaisir de ne jamais i aller ...

permanence : Chacun pour soi pas de pitier c'est la guerre !

Musique : Sale p*** ou va tu ? ... (je sais pas si vous voyez le genre)

Art : concours de celui qui cassera le plus de matériel ...
______
Bref ça c'est la parti chiante des courts maintenant la partie internat :
Sauter par les fenêtre/ crocheter les serrures et saccager les salles de classe / un peu de boxe dans les couloirs/éclater la hum ... "webcam de surveillance xD"/ pisser dans les escalier / balancer les bureau et chaise par les fenêtres .
_____
Sorti du mercredi après-midi :
On avait deux passe-temps :

1: Allez voir les cons qui vont se saouler juste avant de rentrer au collège on est gentil on les aides a rentrer et des fois on as le droit as : je vais me baigner dans la fontaine (et encore elle était vide) / je vais me prendre tout les panneau stop dans la gueule xd / allez on saute ! (sauf que la y avai une belle chute sur le béton ...)

2: Le marathon !
Manger / glander / roupiller

Enfin voila rien de bien pationant ^^
:yéfuckya:!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurosaki No Cero
5ème officier
5ème officier


Masculin Nombre de messages : 711
Age : 30
Localisation : Hueco Mundo
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Les "Conneries" mémorable de vie Estudiantine.   Jeu 5 Aoû 2010 - 23:31

Nous on avait un truc excellent au collège avec un pote :

18/20 minimum en musique. Mais quel était nôtre secret ?
Notre prof de l'époque, outre sa tendance à très vite perdre le contrôle de sa classe et sa voix en prime, adorait nous coller une interro sur les différents auteurs au programme (un par interro et partition).
Sachant qu'un pavé de 2 pages doit être recraché, avec mon pote on faisait les maths vite fait, 2 pages divisées par 2 cerveaux = 1 page chacun, mouais pas glops on apprenait les 2 quand même puis pendant l'interro on était toujours côte à côte, quand l'un avait un trou de mémoire l'autre complétait, s'il avait un blanc il avait juste à gruger sur la copie l plus exacte. Le reste de la moyenne venait de l'interprétation des différents morceaux à la flûte à bec, et flûte !
J'étais pas mauvais voir très bon à la flûte mais j'étais également doté d'une très bonne mémoire. 19 de moyenne sur 20, sans forcer donc.

Anecdotes du cours de musique :

- Une fois on trichait comme des gros porcs, on était dans le dos du prof - le premier rang ça aide ^^ - une camarade de classe de l'époque pète un scandale et essaie de dévoiler notre infâme alliance : elle écope d'un moins 4 sur sa copie. Sa copine qui la soutiens et en rajoute d'un moins 8.
Au premier rang, on est intouchable, seuls les anges sont au premier rang xD

- La autre fois mais en tout début de cours le prof s'absente pour je ne sais plus quelle raison, les crétins de cette année là planquent la flute sous l'estrade, le prof revient, fout la zik, cherche sa flute, devient complètement fou et finit par avoir une extinction de voix, la suite tout le monde la connait : cours annulé. xD

- La partition de Sarabande : un crétin dans le fond rigole comme un crétin et assène un "C'est vrai ça, Sara ?"(malheureusement on avait une Sarah ce jour là xD). Et avec mon pote on a enchainé a capella : "OooOooh Sara si tu savais..." mais sans abuser non plus on s'est arrêtés au bout de 3 fois.
Puis toujours dans le fond d'autres ont continué en gémissant des "Sara!", eux se sont directement fait virer pour le cours de la journée. Au moins ce jour là on aura pas eu trop de mal à mettre en minorité les derniers partisans de Rhoff xD.

Plus vite plus fort plus loin : Physique-Chimie.
Le prof me refile un pote sympa mais manque de pot c'est interro et il est boulet en interro, d'ailleurs ce jour là il y avait une manip quelconque à faire. Et le prof insiste lourdement pour que la manip soit individuelle, il passe dans les rang, c'est le bordel car 3/4 des zozios ont oubliés qu'on avait fini un chapitre, il arrive à moi, je fais la manip ça passe nickel. Voilà venu le tour de mon pote : ça se passe mal, il fait tout à l'envers, le prof le laisse.
L'évaluation prends fin, il nous enfonce une porte ouverte par un "Bon ben j'ai vos notes, ça demande pas énormément de réflexion. C'est vraiment pas fameux, fallait réviser.". Il donne les note de tout le monde à l'oral la camarade moins 4 points du cours de musique pète une durite car elle voulait pas que sa note soit donnée publiquement. Enfantillage, le pire est à venir.
Mon pote (pas le même que celui du cours de musique) reçoit sa note. LE prof conclu par un " Non mais, sérieusement, vous vous attendiez à quoi tous ?"et là mon pote se mets carrément à répondre "Oh bah rien d'ailleurs je savais même pas qu'il y avait contrôle, d'ailleurs personne ne le savait" s'en suit un échange avec le prof qui commence vraiment à péter son cablon jusqu'au moment où il un "Mais vous êtes le fils de qui pour parler comme ça au juste ?". Le seul hic c'est que mon pote surenchérit par un " Le fils de mes parents" et là le prof un peu dans la merde lâche un "Ouais bah vos parents auraient mieux fait de faire autre chose" et mon pote en rajoute une couche de trop "Comme de la physique-chimie peut-être". Sanction : viré du cours, heures de colle et convocation des parents.

Education Physique et Sportive : à la fin d'un cours un type s'amuse à me sauter dessus, enfin sur le dos, manque de pot pour lui, je le retourne et il se ramasse par terre, le mec est un peu vénère, il fait son caid à 2 centimes et bouscule une fille qui tombe. Le prof arrive, commence à lui causer et à le pousser, ce dernier finit par aller s'assoir sur ses fesses à force de se faire pousser. Il se fait traiter de crétin en prime. Pauvre chou il méritait pas ça xD. Enfin c'est moins pire que les élèves enfermés dans le placard par le prof de musique !

EPS toujours, une fois c'est le bordel, tout le monde fait nawak, le prof nous claque un câble : "Non mais est-ce que vous vous êtes vu bande d'abrutis ! Mais vous vous croyez où là ? En cours de Récrée ? Vous êtes des gamins où quoi ?" un ou une élève réponds un peu apeuré d'une voix à peine audible "Non on est adultes" et là le prof reprends " Mais vous avez quoi à la place du cerveau ?!!!!!!!!!!", tout le monde ferme sa gueule, une minute de silence, une balle passe par une fenêtre ouverte, le prof reprends " Bon allez dégagez, vous irez faire EPS dehors dans la cours de récré."

Il était quand même génial notre prof Laughing même dans ses burn-out !

Ah le collège, ses prof d'anglais en string, ses cours de recrées avec leur bastons quotidiennes... mais que serait-ce sans romantisme ?
Cours d'EducationPhysique et Se Sportive ^^ le retour :
Fin de la recrée, appel des classes, passage par des vestiaires séparés, passage aux toilettes, sortie des toilettes... non pas sortie, sortie bloquée.
Ah mais quelle est la raison de ce blocage, de ce blocus des toilettes mixte (oui vive la mixité xD) ? Une blocage par une horde de... filles ?
J'vous passe les détails salaces, et les détails sur les tenues vestimentaires.
Au sortir des 'chiottes' : "Attends."
Moi : "Euh... scuse mais..."
Elle qui s'approche.
Moi *mais elle me veulent quoi, là ? Pinaise, ça y est, j'sens le passage des feux de l'amour qui vient là.*
Elle : "Je voulais savoir..."
Elle n°2 : "T'es vierge ? "
Moi qui calcule même pas :" Non, j'suis né en mai, je suis taureau."
Elle :" Je voulais savoir si..."
Elle n°3 : " Tain mais vas-y !"
Elle : "Je voulais..."
Le Prof qui jette d'abord un coup d'oeil : " Sortez de là, pas plus d'un à la fois ! "
Bon okay, pas plus d'un donc je sors.
Mais ça me poursuit !!!!!!
Elle : ""
Moi, cash : " Bon tu voulais savoir quoi au juste ?"
Elle : "Si on pouvait sortir ensemble."
Moi : "T'es pas à mon goût. Désolé."
Ça y est je vais me faire huer je sens ça :lol2:!
Mais euhh ya prescription euh !


English :
Rang central, pile devant le bureau de la prof, premier rang, le cours se déroule normalement on avait le droit à une sublime remplaçante.
Remplaçante qui avait la fâcheuse tendance d'allonger ses jambes malheureusement pour moi à en juger par les contacts répétés mais involontaires de mon fait.
A un moment elle va écrire un truc au tableau puis le mec juste à côté de moi balance comme ça à voix haute : "Regarde bien, elle a un string".
La prof se retourne : "Vous avez pas autre chose à faire."
Mon pote ayant pas finit sa feuille d'exo, il l'avait même pas commencé ce glandeur, les yeux de la prof se posent sur la mienne.
Juste histoire de m'afficher elle vient me voir et commente :
" Ah mais vous avez fini ! Mais fallait le dire au lieu de ! J'ai plein d'autres feuilles !"
Moi : " What ?! This is insane I have nothing to do with this !".
Et là c'est le drame, personne ne me crois...
Moi : " Oh well... More exercices please, and when it will be done may I get out ?"
La prof d'Anglais: "It's okay."
Une fois dehors : "Mais putain j'ai fais quoi pour mériter une classe de boulets comme ça !!"
Une prof de maths : " Putain mais j'ai fais quoi pour avoir des boulets comme ça !!" puis ferme sa fenêtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Cat
Mouchard
Mouchard


Féminin Nombre de messages : 15
Age : 23
Localisation : Orléans, près de l'océan.
Date d'inscription : 07/03/2010

MessageSujet: Re: Les "Conneries" mémorable de vie Estudiantine.   Ven 6 Aoû 2010 - 3:35

Citation :
Une fois dehors : "Mais putain j'ai fais quoi pour mériter une classe de boulets comme ça !!"
Une prof de maths : " Putain mais j'ai fais quoi pour avoir des boulets comme ça !!" puis ferme sa fenêtre.

Énorme xD.

N'empêche, avec le recul (c'est bien de temps en temps), les élèves sont vachement insolents... On comprend les pétages de câbles.

Je me rappelle qu'en 6ème, quand on commence à se sentir grand, une fille s'amusait à mettre des fils de scoubidous dans la serrure de la salle d'histoire... Évidemment, la prof n'y voyant que du feu nous regardait avec un regard désespéré "j'ai vraiment la poisse" (elle était dépressive en plus...), et partait chercher un surveillant pour lui ouvrir la porte. J'ai béni cette fille et ses scoubidous qui nous faisait perdre 10-15 mn de cours à chaque fois (et quels cours...).

Petite anecdote, encore avec cette même prof, on commençait par son cours, un matin bien pluvieux et bien déprimant... J'ai alors souhaité (et j'ai honte) qu'elle soit absente pendant une semaine au moins. En arrivant dans le hall, je regarde le tableau des profs absents... Et j'ai failli avoir une crise cardiaque en voyant son nom inscrit pour une semaine.

Toujours en sixième (décidément), avec un copain on a décidé que pendant le cours d'anglais je me nommerai Gertrude et lui Maurice. Une voisine, séduite par l'idée a fait de même, avec un prénom dont je ne me souviens pas. Alors, je sais pas si vous vous rappelez, mais les profs demandent des petits écriteaux avec nos noms dessus. On passe à l'acte. Premier cours, le prof n'avait rien remarqué, il y a pas mal d'élèves etc...
A partir du deuxième cours on a commencé à participer en classe, après avoir vu avec amusement que le prof ne faisait pas l'appel ! Je me rappellerai toujours de sa tête lorsqu'il a essayé de lire nos prénoms : "oÔ". Évidemment, fou rire général. On a arrêté au bout d'une semaine (ça commençait à faire suspect et puis c'était pas super sympa), on est allé le voir en fin de cours, et puis comme des petits anges, tout avoué. Sur le coup j'ai cru qu'il allait nous coller (on se moquait de lui au final xD), mais il l'a pris à la rigolade avec un "je m'en doutais :)".
Très bon prof d'anglais au passage Mr.Red.

Je termine avec de l'EPS, lors de ma seconde. On faisait 3x500, et il faisait un temps... minable. Le prof n'arrivait pas, alors on a fini par partir. Manque de bol, on l'a vu arriver au moment même où l'on se bougeait.... Alors on a commencé à courir (pas discret, certes...). Et contre toute attente (je m'y attendais pas, sérieusement), le prof a commencé à nous courir après xD !
Pour finir, on a fait 3x500 sous la neige.

En tout cas, c'est assez marrant de lire les anecdotes de chacun. Ça doit l'être moins pour les profs :/.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LynAngeling
Mouchard
Mouchard


Féminin Nombre de messages : 49
Age : 24
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: Les "Conneries" mémorable de vie Estudiantine.   Sam 7 Aoû 2010 - 21:03

Ah lol, c'était marrant :p

Pour ma part je n'ai jamais fait de conneries qui puisses être classées parmis les vôtres.

Mais je peux vous raconter les conneries que j'ai rencontré Very Happy

Bon tout d'abord en primaire, je sais pas si on peux appeler ça une connerie, mais je le dis comme même: Je séchais beaucoup surtout en dernière année, et grâce à ça je ne connaissais pas les contrôles surprises (en tout cas c'était une notion très vague pour moi)! Je l'ai appris le jour où une camarade m'a dit: "Hé L*** t'as de la chance d'être malade à chaque fois qu'y a des interrogations surprises!" et moi je réponds:"Quoi? C'est quoi des interrogations surprises?" "Quoi tu sais pas, c'est quand la maîtresse fait une interro mais sans qu'on soit prévenu!" "Aaaah... Ca me dit quelque chose..."
Etant jeune, je ne faisais pas du tout attention aux mots, donc je n'avais pas compris sur le coup ce qu'étaient les "contrôles surprises" (La honte...)

En fait, ça me revient... j'ai bien fait une vrai connerie, on va dire ça comme ça. Quand j'étais au collège lors d'une interclasse je montais les escaliers le plus rapidement possible, car j'allais être en retard (et au bout de 3 retards, on avait droit à une heure de colle...). J'avais pris les escaliers de l'extérieur, et quand j'arrive au 3eme étages, j'essaye d'ouvrir la porte... pas moyen elle était fermée. Ca m'a énervé alors j'ai commencé à donner des gros coups de pieds sur la porte et là j'entends une personne criée... La voix d'une CPE (merde je fais quoi me suis-je dis) Trop tard elle a ouvert la porte et m'a vu... Elle me demande alors "c'est toi qui a fait ça?!" (Oula vu la tête qu'elle fait je vais avoir un bon coup de savon si je dis la vérité) alors moi: "Euh... Non, il est parti en courant derrière." Elle regarde derrière et me regarde une dernière fois et ensuite part pour essayer de rattraper le "vilain". Pfiou je l'ai échappé belle!

Toujours au collège, en EPS, on jouait au foot enfin deux équipes jouaient et mon équipe était en attente. Fin de match qui était non nul, donc l'un des gars qui avait perdu était trop furax! Il s'approche vers nous pour s'assoir et en même temps il crache... tout du moins il a essayé parce que ça a fait l'effet d'une grosse salive qui tombe sur son propre T-shirt! Vous voyez la scène, je ne pouvais m'empêcher de rire, et d'autres non plus ne le pouvais pas. Manque de bol, j'étais la première à avoir rit. Il me regarde avec un regard d'assassin s'appoche de plus en plus rapidement vers moi, et là j'avais bien senti le danger alors je m'éloigne de lui en courant, évidemment il m'a rattrapé et m'a assené d'un bon coup de pied sur le côté qui m'a fait tombé évidemment mais avant j'ai fait au moins 1 tour complet sur moi-même avant d'atterrir au sol. Mais quel c***** il a osé s'en prendre à une fille! Mais bon avouez que l'image du crachat est pas mal (j'en souris encore)!

Toujours collège, en maths, le prof avait fait 2 groupes et pas selon les noms mais selon la capacité de chacun en maths. Je faisais partie des "pythagoricienne" et l'autre groupe était les "musclés". Mon professeur insistait sur les deux notions, et les musclés ne l'avaient jamais remarqué, mais en réalité il se moquait d'eux. Je peux confirmer parce que j'ai dit un jour au prof "Monsieur, en fait je sais pourquoi vous les appelé des musclés, c'est parce qu'ils ont des muscles mais pas de cerv..." "CHUUUT! Faut pas qu'ils entendent" Ah bah ouais, c'était méchant mais bon au moins chacun pouvait progresser à son rythme.

Collège, SVT, un gars de ma classe était assis près de la porte. Un jour il a eu l'idée de faire croire au prof qu'un ptit con s'amuser à faire claquer la porte de la salle. Pendant que le prof était retourné, le gars ouvrait la porte et "BAM!". Le prof étonné se retourne et va voir dehors qui a fait ça. Personne, il reprend son cours. Et re-BAM! Mais cette fois le gars s'est fait mal en claquant la porte, alors il gémit sur le coup, et finit par dire "mais quel connard! Monsieur faut que vous l'attrapez! Aaaah" tout en se frottant les bras. Alors là, le prof se lève énervé et essaye de retrouver la personne dans les couloirs. Il revient et cette fois ci ferme la porte à clé. On se plaint en disant au prof que c'est interdit, mais il nous assure que rien arrivera. Personne ne dit rien et on est plutôt déçu que le jeu se termine aussi tôt. Au bout de la 2eme heure il décide de réouvrir la porte... encore faut-il qu'il réussisse, alors là les gens de la classe décide de jouer les paniqués, et tout ça pour paniquer encore plus le prof qui était rouge comme une tomate! Alala qu'est-ce qu'il était marrant ce prof. Au final, il a réussit à l'ouvrir, mais la honte pour lui!

Bon voilà ce qui me vient à l'esprit pour l'instant Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurosaki No Cero
5ème officier
5ème officier


Masculin Nombre de messages : 711
Age : 30
Localisation : Hueco Mundo
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Les "Conneries" mémorable de vie Estudiantine.   Dim 8 Aoû 2010 - 0:45

LynAngeling a écrit:
Ah lol, c'était marrant :p

Pour ma part je n'ai jamais fait de conneries qui puisses être classées parmis les vôtres.

Oh ça c'était 3 fois rien. Pas mal la distinction entre les matheux et les tas de muscles xD
Remarque j'ai quand même un truc marrant à propos des maths, toujours au collège :
Un jour, c'était la dernière année et on nous avait collé une grosse naze en géométrie (juste histoire de conserver un poste...) et j'avais la même prof de maths depuis la 1ère année qui se retrouvait maintenant à faire que l'algèbre et un jour elle nous dit : " J'avais un élève, G, j'ai jamais pu boucler le programme avec lui. Tous les soirs je devait faire des mots d'excuse."
Un peu intrigué je lui demande " Madame, pourquoi des mots d'excuse ?"
Elle là elle nous explique que le père du garçon en question était ingénieur et qu'il avait rien trouvé d'autre que de faire apprendre à son gamin dès le plus jeune âge l'intégralité du programme de maths (Algèbre et géométrie incluses) jusqu'au niveau de la terminale Scientifique.
Pauvre gosse, j'aime pas spécialement les maths, mais lui il a du en bouffer comme pas permis. J'espère au moins que ça l'a pas dégoûté ^^.

Anecdote :
Cours de latin : dernier cours de l'année et dernier cours de latin pour moi. La prof nous laisse faire ce qu'on veut donc bouffe, jeux etc... et la fin du film Spartacus.
Puis à un moment je sais pas trop pourquoi j'entends un gros boum, c'était une des élève qui je ne sais pas trop pourquoi avait eu la mauvaise idée de mettre des talons hauts, un talon avait visiblement cassé. Elle était donc tombée.
Ce qui ne nous a pas du tout empêché de tous rire dans un premier temps avant de se soucier de son état de santé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le pacifiste
Mouchard
Mouchard


Masculin Nombre de messages : 42
Age : 23
Localisation : Dans les profondeurs abyssales d'une autre planète
Date d'inscription : 31/07/2010

MessageSujet: Re: Les "Conneries" mémorable de vie Estudiantine.   Dim 22 Aoû 2010 - 22:28

un beau jour,à quinze ans, alors que j'avais ennuyé les profs une enième (ah bon vieux temps) fois, j'ai reçu une petite retenue de 10 pages ou je devais copier le règlement en changeant de couleur a chaque lettre (j'étais un habitué, j'avais vraiment rien d'autre à faire tellement les profs m'ennuyaient)

donc, la raison, ils ont craqué le jour de carnaval quand j'avais refusé de me ramener avec un costume de zombie pour un show musical auquel j'ai jamais voulu participer (comme si on avaient que ça à foutre en terminale (oui, je suis précoce))

bref, j'ai reçu ma retenue (sur laquelle tous les profs se sont mis d'accord) et pendant que je l'effectuait dans un petit local de deux mètres carré où il faisait bouillant à crever, tout le monde était dehors en train de faire le pitre en costume (j'avais vue sur la cour grâce à une petite fenêtre)

et tout d'un coup, trois élèves déguisés en militaire font mine de tirer sur quelques potes (qui font mine de mourir), et là, panique totale (à cause du bruit de leur fusils en plastoc') tous les élèves commencent à gueuler comme des porcs et à courir à l'intérieur en se bousculant (mauvaise idée de tous se bousculer pour une petite entrée, sans doute leur instincts primitifs de survie, mais moi, je me marrais bien de la haut, j'avais vu que c'était de la simulation), bref, là, moment moins drôle, je vois que des corps sont allongés sur le sol, avec des traces de sang autour, j'ai de suite capté qu'ils étaient piétinés et salement blessés, donc, je descends les escaliers, j'essaye d'éviter les élèves paniqués je défonce la porte du local des profs, leur explique la situation, leur dit d'appeler une ambulance etc...

deux heures plus tard, le calme revient (fautifs renvoyés, blessés hospitalisés, retenue annulée, police calmée, etc....)

après ces évènement, on prend tout son entourage (estudiantin) pour des cons sans courage et j'ai jamais eu autant envie de quitter cette école, quel ne fut pas mon bonheur, à la fin de l'année, quand j'eus tout terminé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LynAngeling
Mouchard
Mouchard


Féminin Nombre de messages : 49
Age : 24
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: Les "Conneries" mémorable de vie Estudiantine.   Dim 22 Aoû 2010 - 22:41

Aie aie aie... C'est quoi cet enfer, jusqu'au point d'avoir des blessés! C'est grave! très grave, et t'as raison d'avoir envie je dirais même tu devais quitter ce lycée... Enfin c'était peut être un cas à part ce jour là... Bref c'étaient de vrais coup de feu? ou bien c'était autre chose? Enfin je suis pas sûr d'avoir compris, en tout cas être blessé jusqu'au sang c'est pas normal. Sans indiscrétion c'était lequel ton lycée pour qu'on sache comme même... (tu peux ne pas répondre évidemment)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Little boy
Humain
Humain


Nombre de messages : 276
Date d'inscription : 02/07/2009

MessageSujet: Re: Les "Conneries" mémorable de vie Estudiantine.   Dim 22 Aoû 2010 - 23:02

dernière connerie en date, ou les affres de l'alcool.

Cet été, avec un ami on décide de prendre la caisse et de descendre en Espagne en mode road trip, le temps d'une journée, d'une nuit, et du lendemain, rien de palpitant en soi. Le soir on s'arrête, et on se dit qu'on va juste prendre une bière, parce que le lendemain en caisse avec la gueule de bois c'est pas le top. Malheureusement pour nous, ce soir là c'était 10 euros le plateau de 10 shots, autrement dit nous n'avons pas pu résister à la tentation d'en prendre un chacun.

Après quelques temps, nous sortons dehors, et encore pas de chance, des espagnoles amicaux nous invitent à boire un verre dans leur bar fétiché, situé dans la même rue. On accepte, et on fait la tourné des bars de la rue ( une bonne dizaine) A la fin, 2 h du mat, totalement ivre caisse on cherche la voiture pour pouvoir dormir un ptit coup. ayant un sens de l'orientation assez moisi, je laisse mon pote nous diriger. On trouve la voiture, il s'allonge derrière, moi devant ( c'est ce qu'il m'a dit, je ne me souviens pas)... et je reprends conscience 2 heures plus tard, en étant en train de marcher dans la rue ( comprenez que j'arrive à comprendre ce que je fais de nouveau, et surtout je m'en souviens). Il est 4 h du mat à ma montre, je suis perdu, complétement bourré, bref la joie. Je marche un peu, traverse 2-3 rue, et là je tombe sur la voiture ! Ne croyant pas à mon miracle, je cours et cri à mon pote qui était en train de pioncer à l'arrière

" Putin j'ai trouvé la voiture Geo ! J'ai trouvé la voiture !"

Et lui

"Ta G*** merde, j'essaye de dormir !"

Il s'est avéré qu'alors qu'il s'endormait, je suis sorti par la fenêtre de la voiture. Qu'est ce que j'ai fais pendant es 2 heures ? Mystère et boule de gomme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
looli
Mouchard
Mouchard


Féminin Nombre de messages : 118
Age : 27
Localisation : grrrrr 69
Date d'inscription : 29/05/2010

MessageSujet: Re: Les "Conneries" mémorable de vie Estudiantine.   Lun 23 Aoû 2010 - 2:10

Oulala... j'avais jamais vu ce topic.
Mais bon, voilà de quoi passer de l'autre côté du miroir. J'ai remplacé un prof d'histoire pour une classe de troisième : un petit bahut privé, classe de 20 élèves "de bonne famille", j'y allais tranquille.
Le premier jour.
moi : bonjour, je suis la remplaçante de M.B, à partir d'aujourd'hui et pour les deux semaines à venir.
Un petit con (y'a pas d'autres mots), lève la main et, la bouche en coeur, m'explique que le prof habituel ne leur donne jamais d'exercices à faire, qu'ils lisent simplement les textes du manuel, qu'il ne fait que deux interro par mois et ce moi-ci, pas de bol, il les a déjà faites toutes les deux. Et il finit par dire, dans un grand sourire, que le prof leur avait promis de faire un cour dehors (y'a un super parc en guise de cour de récré) et que, comme il fait beau, on pourrait en profiter pour faire un cour plus court.
moi : merci. comme je vous l'ai dit, je remplace M.B, et j'ai établi mon programme en concertation avec lui. Je vous propose de commencer par les exercices de la page 137. Des questions ?
le petit merdeux, l'air vexé : la dernière fois, ça avait marché !

Et en deux semaines, j'en ai vu de toutes les couleurs.
Le lundi matin, y'en a un qui va pas bien, il est super pâle et il n'arrive plus à articuler deux mots. Je dis à la déléguée de l'emmener à l'infirmerie. Et puis, je me penche quand même un peu pour lui demander comment il va.
Il empestait la vodka -_-' (à douze ans quand même).
la déléguée : madame... qu'est-ce qu'il a ?
moi : heu.... il a heuu...
le gosse : j'ai envie de vomir
(tu m'étonnes !)
moi : on va voir avec l'infirmière, allez, vite.
à peine sortie de la salle de classe, il me tombe dans les bras, coma éthylique.
Résultat : pompiers, toute la classe morte de rire en comprenant ce qu'il a, et dans son sac de cours, on a retrouvé trois bouteilles de jus d'orange remplies de vodka/coca.
Le plus marrant a quand même été d'accueillir les parents à l'hôpital après Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le pacifiste
Mouchard
Mouchard


Masculin Nombre de messages : 42
Age : 23
Localisation : Dans les profondeurs abyssales d'une autre planète
Date d'inscription : 31/07/2010

MessageSujet: Re: Les "Conneries" mémorable de vie Estudiantine.   Lun 23 Aoû 2010 - 11:13

aie aie... ça c'est renvoi direct

lynangeling, j'étais à la s.m overijse (en belgique)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☆Kimi
Humain
Humain


Féminin Nombre de messages : 189
Age : 20
Localisation : Ikebukuro
Date d'inscription : 12/08/2011

MessageSujet: Re: Les "Conneries" mémorable de vie Estudiantine.   Mar 6 Sep 2011 - 1:12

J'up un peu ce topic :p

Bon ca c'est pas une connerie, mais c'était tellement drôle xD
C'était l'année derniere en seconde, au cours d'SVT. La prof avait projetée un document sur le tableau (avec le video projecteur, c'tellement moderne :p), c'était un schéma et elle nous montrait comment relier chaques cellules entres elles. Sauf que l'image projetée dépassait du tableau et continuait sur le mur... Notre prof prend le marqueur, décide de relier la case du bas... à celle du haut qui se trouvait projetée sur le mur ! XD (Pour ceux qui n'aurait pas compris vus que c'est pas tout à fait clair, elle a écrit sur le mur sans s'en rendre compte.) Le pire c'est que c'est seulement à la fin du cours qu'elle s'en ai aperçu xD On était mort de rire !

Ensuite, ca remonte aussi à l'année derniere dans un cours d'histoire.
Mon prof portait alors une chemise qui était rentrée dans son pantalon. Il vient aider une éleve à sa table, et la fille qui se trouvait derriere se lève un peu de sa chaise et rentre sa main sous le pantalon du prof (de dos hein) o_o Alors le prof se retourne: "Mais tu fais quoi là ?!" "Nan mais votre chemise était sortie, ca me stressait." On a éclaté de rire XD Et le prof aussi d'ailleurs !

Ou sinon, ca sa remonte à la 4eme... (en cours de francais)
Ma meilleure amie et moi, on discutait de "comment tuer notre prof de francais avec un Death Note" 8) Le prof nous surprend entrain de discuter...
- Venez là, au tableau, toutes les deux. Alors, qu'est-ce que vous vous racontiez ? On peut savoir ? Ca interrese la classe je suppose.
On savait pas quoi dire, alors j'ai improvisée...
- Non mais en fait je lui demandais l'heure !
- Et elle t'as répondus quoi ?
- ... Bah qu'il était 10h20.
C'était tellement con ! xD Alors après il nous a envoyées dans le couloir comme "punition". Pff, tu parles ! Nous on s'amusait à faire des mimes XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WebKam
Mouchard
Mouchard


Féminin Nombre de messages : 101
Age : 20
Localisation : Quelque part dans le monde réel.
Date d'inscription : 08/04/2010

MessageSujet: Re: Les "Conneries" mémorable de vie Estudiantine.   Mar 6 Sep 2011 - 18:58

Durant trois de mes quatre années au collègue, j'avais un prof d'histoire relativement colérique, qui piquait des crises soudaines (on l'appelait la cocotte-minute). Avec lui, il n'y avait pas de premier, deuxième, dernier avertissement, il pétait un gros câble et virait un perturbateur au hasard.

Un jour, alors qu'il m'avait foutue à côté d'un élève relativement peu sérieux (je ne parle pas beaucoup, résultat je suis une bénédiction pour les profs qui me mettent à côté des pires piplettes qui soient -_-"), et de temps en temps, on discutait à voix basse (dans le brouhaha, impossible de nous remarquer) et on riait pas mal.

Un jour, alors qu'on parlait justement des crises du prof, et que j'étais pliée en deux de rire sur ma table, celui-ci commence à hurler des gentillesses du style "génération de cons", etc. Inutile de vous dire que j'ai redoublé d'hilarité. J'en pleurais de rire, mon voisin aussi, tout le monde nous regardait, et le prof nous a lancé un sale regard (qui m'a achevée).

Le meilleur, dans tout ça, c'est qu'il n'a fait aucune remarque et on a rien eu :p

Une fois aussi, des filles de ma classe s'étaient pointées en pyjama le dernier jour, la prof de français les a virées Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ninohara
Humain
Humain


Féminin Nombre de messages : 172
Age : 21
Date d'inscription : 01/07/2011

MessageSujet: Re: Les "Conneries" mémorable de vie Estudiantine.   Ven 9 Sep 2011 - 19:57

Rien de ce que j'ai bien pu faire n'équivaut à ce que vous avez fait, mais en quatrième j'ai fait un sacré coup bas à ma voisine d'histoire donc pendant ce cours ma pote fait tomber son stylo, elle se lève pour le ramasser et puis elle retourne vers notre table pour se rasseoir. Manque de peau pour elle, elle s'est lâchée d'un coup et juste avant que ses fesses n'atteignent la chaise je l'ai retiré (c'était pas très malin elle aurait pu se faire super mal). Du coup elle s'est étalée par terre (le prof l'a même pas cramé) et toute notre rangée a explosée de rire.
Sinon en troisième (toujours avec se même prof) on a eu la bonne (ou pas...) idée de faire le jeu de l'autruche (je sais pas si vous connaissez mais ce jeu consiste à se cacher sous la table lorsque quelqu'un cris "AUTRUCHE!!", bref un jeu totalement con). Le seul truc qu'on avait pas calculé c'est que le prof aller rentrer dans le jeu, et du coup c'est lui qui criait autruche et on se cachait, il criait "girafe" on montait sur les chaises... c'était bien marrant Je rajoute également que c'était un super prof.
En cinquième pendant le cours de musique des gars de ma classe on lâché plusieurs boules puantes (et encore si ces abrutis finis aurait fait ça en fin de cours ça aurait pu être marrant mais non ils l'ont fait au début...). Le serviteur de Satan qui nous servait de prof nous a enfermé dans la classe pendant toute l'heure sans ouvrir les fenêtres ou les portes (je vous raconte pas comment on avait du mal à respirer), mais manque de chance pour lui le proviseur est rentré dans la classe et lui a dit : "Mon dieu quel odeur, ouvrez donc vos fenêtres pour aérer". Allez savoir pourquoi mais le prof c'est senti obligé d'aller ouvrir les fenêtres ^^
Et pour finir (encore en cinquième) avec le prof de physique, il était assez jeune entre 20 et 25 ans et une fille de ma classe (elle avait vraiment un sens de l'humour grandiose cette fille, vraiment très marrante); c'était donc vers la fin de l'année et on venait d'apprendre la fin du monde prévue pour 2012. Elle s'est mise à lui faire une fausse déclaration d'amour en disant: "Messieurs marions nous tant qu'il en ai encore temps, la fin du monde approche, nous aurons pleins d'enfants! Messieurs je vous aime depuis le premier jours que je vous ai vu..." que des trucs du genre, le pauvre diable est devenu tout rouge et toute la classe était pliée en deux (j'en avais même les larmes au yeux).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hachigun
Mouchard
Mouchard


Masculin Nombre de messages : 57
Age : 20
Localisation : La Vendée :p
Date d'inscription : 31/08/2011

MessageSujet: ^^   Ven 9 Sep 2011 - 22:43

Collège 5em.
Notre classe était super soudée, et on avait un professeur d'Anglais nouveau et apprenti qui se laissait déborder.
Il essayait de faire cour mais les fortes tete de ma classe le surpassait ce qui fait que le prof abandonnait et nos cours correspondait à une récrée.
On s'amusait à allumer la radio ( au volume max.), on sortait un ballon de volley (venant du placard) et on jouait avec à travers la classe, une grève du silence, une classe nocturne (Volets + lumière = Off), on lisait des magazine, et on rigolait.
C'est un peu immature (un tout petit peu) et intolérant. Je me rend compte qu'on l'a fait souffrir puisqu'il a été super simpa ( Appreciation : Participation active en classe :merci:! ) il était trop gentil. :Smie:!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wakizashi
Humain
Humain


Masculin Nombre de messages : 169
Age : 33
Localisation : Internet
Date d'inscription : 22/04/2012

MessageSujet: Re: Les "Conneries" mémorable de vie Estudiantine.   Ven 1 Juin 2012 - 16:04

Je me suis bien marré à lire ce topic qui date un peu.

Je suis toujours effaré de voir la réaction des profs face à ces cons de jeunes. C'est à eux d'être plus malins et de montrer l'exemple, surtout d'être pédagogue. Mais bon ça me rappel tellement de gros souvenirs tout ça (mauvais ou bons d'ailleurs).
J'ai tellement vécu de moments dingues durant ma scolarité que je pourrai ouvrir un forum rien qu'en anecdotes. Dans le lot, j'ai eu comme profs : un suicidaire (qui est passé à l'acte durant mon année; pardon Monsieur Shit ), des dépressifs, des dépressifs-alcooliques, une nympho, des "jeunes" profs qui punissent sans raison (j'étais en ZEP en banlieue, donc évidemment l'arrivage d'inexpérimentés on connaît bien là-bas) et pour finir un pédophile (qui a fait la une sur france 3 régional à l'époque :angry:! ). C'est du lourd je vous l'avez dit.

Sinon niveau anti-sèches, je pense également pouvoir publier un manuel : on les a toutes faites et on en a inventé pas mal. Étant ancien maintenant, je n'ai pas eu l'occasion de tester les anti-sèches sur smartphones ni mêmes sur des appareils électroniques autres que les grosses calculettes scientifiques de l'époque. Sinon je pense qu'on aurait cassé la baraque. Mais un conseil pour les jeunes "plus c'est gros mieux ça passe" (dixit Chirac). Ma meilleure triche : avoir le cours ou le manuel sur la table, c'est tellement gros qu'on ne le voit pas. Sinon, coller les sèches sur le bureau du prof ou sur le tableau directement (avantage : on ne peut pas se faire griller / inconvénient : facilement décelable). Le coup du stylo également : un clic les sèches apparaissent, second clic elles disparaissent (plus fort qu'un Bankai). La règle transparente (un classique). Coller la sèche sur la chaise de devant ou sur son voisin.

Comme anecdotes marrantes qui me reviennent : j'avais dessiné de faux-yeux sur mes lunettes au collège, ce qui m'a permis de dormir tranquille sans que la prof s'en aperçoive (elle était alcoolique, avec une tête entre bigarre et le pen père) / une prof m'avait puni dans le couloir, j'avais réussi à m'infiltrer dans la classe en rampant au sol, mode commandos, et à reprendre ma place sans avoir été grillé (15 ans plus tard, ça me fait marrer) / au CP j'avais étranglé une camarade avec ma corde à sauter, j'étais convoqué chez le directeur, mais comme j'étais mignon il me pardonna, me fit promettre de ne plus recommencer et me donna une grande image pour cela (la plus haute distinction à l'époque, équivalente à 10 petites images ou 20 bons points) la fille fût dégoutée / Je trichais en cours de dictées musicales en me mettant au premier rang et en recopiant la partition de la prof au piano (la place était très disputée) / J'avais mué le premier au collège, ce qui me permit d'être dispensé de chorale; une semaine plus tard, toute la classe avait muée, sauf un très bon pote qui voulait rester pour être le seul gars entouré de filles. / ce même pote au Lycée avait répondu "les fusées" à la question "quelle est la cause du trou de la couche d'ozone ?"

-la suite une prochaine fois peut-être -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baka01
Shinigami
Shinigami


Masculin Nombre de messages : 469
Age : 24
Localisation : Hem... Disons près des arènes ? Ça ne va pas tarder à changer !
Date d'inscription : 27/07/2008

MessageSujet: Re: Les "Conneries" mémorable de vie Estudiantine.   Lun 20 Aoû 2012 - 15:06

J'ai bien envie de raconter une de mes plus grosses gaffes du collège où j'étais (bien que d'habitude je ne suis pas comme ça). À ce moment là j'étais en 4ème.

La prof d'Anglais du collège était vraiment très colérique, on n'y peut rien, c'était sa personnalité. Ben une fois elle me colle une "punition" tout ça parce que j'avais bavardé en chuchotant. 100 fois "Je ne bavarderai plus en classe." Gaminerie à deux balles quoi xD. Donc je la fais pour le lendemain, je le lui donne, et elle me dit "OK, ça ira pour cette fois. Continuez à faire votre exercice, je reviens". Elle prend les feuilles de punition pour les jeter aux toilettes (pas de la cour de récré, celle réservée aux profs ) qui se situaient juste en face de notre classe, et elle tire la chasse. Du coup moi ça m'a contrarié, et je lui dis "Attendez, c'est quoi ces manières ?! Vous allez me les rembourser mes feuilles, il y a intérêt !" Elle ne réagis pas, elle se retourne noter quelques trucs au tableau (rien d'important, si ce n'est le prochain exercice). Je recommence à chuchoter avec mon pote, et là la prof elle se retourne vers moi et crie "F**MEZ VOTRE GU***E !!" Sur le coup j'ai eu beaucoup de mal à digérer, et à la sonnerie de la récré, je me planque sous la table en attendant que tout le monde parte (y compris voire surtout la prof). Je sors de ma cachette, je vais dans la salle réservée aux profs vide pratiquement tout le temps même pendant la récré, je fouille le placard des 4èmes pour trouver les prochaines fiches de contrôle d'Anglais. Ensuite ce que je fais, je planque les fiches dans mon cartable, je vais dans la cour, aux toilettes, et je jette les fiches en confettis pour tirer plusieurs fois la chasse, des élèves cherchent à aller aux toilettes où j'étais, je répondais "J'ai la diarhée !". La semaine qui suit, de nouveau un cours d'Anglais, et la prof cherche à savoir qui est le coupable, et le pire, c'est que j'ai fait un sorte à ce qu'elle accuse quelqu'un d'autre ! Simplement en me montrant calme et en accusant tout aussi calmement quelqu'un d'autre, qui réagissait de manière agressive, ce que font le plus souvent des cas les vrais coupables, même si cette fois ce n'était pas vrai. Quant au contrôle, il a quand même eu lieu avec un peu de retard parce que la prof avait toujours d'autres photocopies de ce dernier, puis elle a dû en refaire.

J'avoue qu'à l'époque, j'avais l'esprit de la vengeance. Mais pas de soucie, depuis ce jour je n'ai plus fait de gaffe de ce genre (et j'ai changé aussi).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les "Conneries" mémorable de vie Estudiantine.   Aujourd'hui à 11:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Les "Conneries" mémorable de vie Estudiantine.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les "Conneries" mémorable de vie Estudiantine.
» Feutres "Touch"
» "Cartogaphie" pour chez GL Pease
» Pâte à tartiner "maison"
» Mon carrousel ["tourbillon"] Chinois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Bankai-Team [ScanTrad Bleach] :: divers :: Tout et n'importe quoi!-
Sauter vers: