Le SiteLe Site  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Hoshi No Samidare / lucifer and the biscuit hammer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Hoshi No Samidare / lucifer and the biscuit hammer   Lun 19 Avr 2010 - 21:56

Hoshi No Samidare



The lucifer and the biscuit hammer est un shonen paru en 2006 et toujours en cours fini maintenant.
Au programme : beaucoup d'action, pas mal de parlotte et quelques combats.

C'est l'histoire d'Amamiya Yuuhi, 18 ans, un étudiant névrosé qui se reveille un matin avec un lezard sur son lit et qui se presente comme etant Sir Crezant.
Il annonce a Yuuhi qu'il doit sauver la terre

spoiler de la mort:
 

Le plan d'Amamiya :
spoiler qui tue:
 

Je conseille a tout le monde de lire 2-3 chapitre avant de ce faire un semblant d'avis sur le manga .
J'en suis au chapitre 27 et perso j'adore, on s'ennuie jamais Very Happy


Dernière édition par Davinelulinvega le Dim 2 Sep 2012 - 2:49, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
pandaren49
Shinigami
Shinigami


Masculin Nombre de messages : 442
Age : 33
Date d'inscription : 02/07/2009

MessageSujet: Re: Hoshi No Samidare / lucifer and the biscuit hammer   Mar 20 Avr 2010 - 2:40

En fait l'histoire si on la présente est absolument banalissime ( et le titre volontairement ridicule ) au premier abord.

"Machin est réclamé pour sauver le monde du vilain mage et sauver la princesse et le monde."

Sauf qu'en fait rien ne se passe selon les règles classiques. La première scène avec la rencontre du héros et de son "mentor" est absolument excellente et tellement plus réaliste que certains autres manga.

Pour le reste les combats sont corrects sans plus, l'intérêt de ce manga est avant tout des personnages qui se posent des questions, qui évoluent. On est loin d'un bleach-like. C'est assez drôle, parfois émouvant et on a aucune idée de la fin ( enfin moi, mais j'ai pas d'imagination).


Petit bémol non lié au manga: je le lis en anglais (onemanga ) car la seule version française que j'ai trouvée semble avoir été traduite par des collégiens ( oui je suis méchant mais bon le traducteur google c'est pas une référence messieurs dames :p ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Black Swordsman
Humain
Humain


Masculin Nombre de messages : 289
Age : 27
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: Hoshi No Samidare / lucifer and the biscuit hammer   Lun 13 Aoû 2012 - 18:00

j'ai lu ce manga il y 1 an ou 2 et j'ai adoré. Il n'y a que 10 tomes mais c'est vraiment pas trop court ( alors que d'habitude je n'aime pas trop les series "courtes" ).

Je le conseille à tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lusama
Lieutenant
Lieutenant


Féminin Nombre de messages : 1914
Age : 24
Date d'inscription : 31/05/2009

MessageSujet: Re: Hoshi No Samidare / lucifer and the biscuit hammer   Mar 13 Aoû 2013 - 23:24

Des plombes que je dois lire ce manga, entre temps il a été licencié par Ototo et j'ai bien été obligée de raquer vu toutes les bonnes critiques qu'on lui attribuait sur le net (même pas peur). Je lance donc une nouvelle alerte QUALITY à mon fanclub inexistant.


Pour résumer en quelques mots l'histoire : un marteau invisible et gigantesque gravite autour de la Terre et menace sa destruction. Afin de sauver la planète, une princesse et ses 12 chevaliers ont pour mission de combattre les marionnettes de boues, vilains monstres tous pas beaux et très méchants qui, à l'instar du marteau géant, ne sont autres que des créations du magicien qui souhaite détruire la Terre.
Chaque chevalier est accompagné d'un animal doté de parole (un lézard, un chien, un cheval, etc) et se voit accordé un pouvoir spécial.
Nous suivons donc les aventures de tous ces chevaliers qui luttent contre le maaal, bien que Yuuhi le Chevalier Lézard et la princesse Samidare fassent tous deux office de héros.

Le synopsis a beau avoir des airs de n'importe quoi, l'histoire n'en reste pas moins dense. Dense mais simple à suivre, parce qu'elle est bien écrite. Chaque chapitre apportera son lot de nouveaux éléments qui viendront enrichir l'intrigue sans jamais la complexifier pour autant. L'intérêt va crescendo au fil des tomes, le premier est essentiellement basé sur la comédie puisque Yuuhi dit adieu à sa petite vie banale, mais les choses sérieuses commencent dès le second dont la fin en laissera plus d'un sur les fesses, et à partir de là ça ne s'arrête plus.

Autre gage de qualité qui découle de la simplicité de cette écriture : l'auteur sait surprendre. Il le dit lui même dans la préface du tome 4, à chaque fois que ses lecteurs pensent avoir deviné ce qu'il se passera ensuite, il les prend à contre-pied, et ça marche. C'est surprenant au point de passer de la comédie à la tragédie en 2 pages de temps. Il n'y a jamais de surenchère que ce soit dans la violence ou la mort d'un personnage, mais la surprise fait qu'à chaque fois la tristesse finit par nous gagner à un moment ou un autre, le temps qu'on se rende compte en même temps que les personnages de ce qui a été perdu.

Les personnages sont également l'une des grandes forces de ce manga. Aucun chevalier n'est inutile, ils sont tous au centre de l'histoire et auront chacun leur moment de gloire ainsi que leur flashback nous expliquant comment ils en sont arrivés là et pourquoi ils ont décidé de se rallier à la cause de Samidare. Ils ont beau endosser le rôle de héros et détenir des super-pouvoirs, l'auteur tient régulièrement à nous rappeler qu'ils n'en restent pas moins humains et que malgré leurs efforts, ils ont des limites.
L'humour découle également de ces personnages, et dans la mesure où ils possèdent tous des caractères très différents (humain comme animal), on se retrouve bien souvent à lire des scènes très drôles (par exemple : la graaande conception historique selon laquelle hurler le nom de ton attaque la rend oui ou non plus puissante...).

Des défauts ? Vous me demandez des défauts ? Il n'y en a pas ! Même la patte graphique de l'auteur à son petit charme, le dessin peut paraître froid au premier abord, certaines planches n'en restent pas moins superbes.

Je ne saurais trop vous conseiller que d'acheter les tomes sortis chez Ototo, ils ont fait du beau travail sur cette série en rééditant de nouvelles couvertures plus attirantes à l’œil que celles d'origine (qui n'étaient pas moches, mais pas franchement attractives à cause du fond blanc utilisé). 10 tomes au total, 7 parus jusqu'à présent, dont le premier vendu à 3€, vous n'avez aucune raison de passer à côté ! Si vous êtes du genre frileux, achetez simplement les 2 premiers, vous n'y laisserez pas trop de plumes et ces 2 volumes seront suffisants pour vous faire une idée de la chose.

Et pour ceux qui aimeraient s'intéresser aux autres travaux de l'auteur (ou commencer par là, c'est une bonne mise en bouche pour s'habituer à son style), en voici une petite liste : http://myanimelist.net/people/6386/Satoshi_Mizukami
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hoshi No Samidare / lucifer and the biscuit hammer   Aujourd'hui à 11:39

Revenir en haut Aller en bas
 
Hoshi No Samidare / lucifer and the biscuit hammer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hoshi No Samidare / lucifer and the biscuit hammer
» Samidare-Lucifer and the Biscuit Hammer de Satoshi Mizukami
» Biscuit fourrés au nutella (comme des Kango)
» Lexique des différentes pates à génoise et à biscuit
» Biscuit Joconde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Bankai-Team [ScanTrad Bleach] :: Manga :: Autres mangas!-
Sauter vers: